Plastifiant pour matière plastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plastifiant.

Un plastifiant est une molécule ou un oligomère qui rend un plastique souple et flexible. Il abaisse la température de transition vitreuse du matériau final en s'insérant entre les chaînes macromoléculaires et en remplaçant une partie des interactions polymère-polymère par des interactions polymère-plastifiant.

Par exemple, le polychlorure de vinyle (PVC) brut est rigide ; par ajout de plastifiants tels les phtalates d'alkyle ou les phosphates, il devient souple. La proportion massique peut atteindre cinquante parties de plastifiant pour cent parties de polymère. Les matériaux obtenus sont totalement différents (obtention par exemple d'un plastisol).

Choix[modifier | modifier le code]

Un plastifiant idéal est :

  • compatible avec la matrice polymère, pour éviter le phénomène de migration ;
  • peu volatil (il présente une faible pression de vapeur saturante pour être peu sensible à l'évaporation) pour être permanent ;
  • difficilement extractible par les liquides (eau, solvants…) qui seront en contact avec le matériau plastifié ;
  • performant vis-à-vis de certaines propriétés [souplesse (au détriment de la rigidité), tenue chimique (pour résister à l'oxydation), aux chocs, au froid, à la chaleur, résistivité, etc.] ;
  • non toxique, alimentaire, inodore, incolore, peu coûteux, etc.

La plus grande famille des plastifiants se compose des phtalates, eux-mêmes divisés en trois sous-groupes : les phtalates très courts, courts et longs.