Plaque d'immatriculation suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une plaque d'immatriculation suisse est un dispositif d'identification utilisé pour différents types de véhicules en Suisse. La majorité des plaques d'immatriculation sont délivrées en Suisse par le service des automobiles de chaque canton.

Histoire[modifier | modifier le code]

Anciens systèmes[modifier | modifier le code]

Système actuel[modifier | modifier le code]

Le système de plaques d'immatriculation actuel voit le jour via la loi du sur les véhicules à moteur : le code canton à deux lettres suivi d'un numéro allant de 1 à 999 999[1]. Glaris et Berne ont été les premiers, suivi de Zurich en 1934 puis tous les autres cantons ont suivi[1].

Le format des plaques et la police d'écriture variera plusieurs fois de façon légère, mais sans pour autant changer l'aspect général, la police d'écriture actuelle date des années 1960[1]. La modification la plus importante est la création de plaques arrières de format oblong en 1959, au format similaire à celles des plaques des États membres de l'Union européenne[1]. Les plaques comportant six chiffres ont commencés à être émises à cette époque et un espace a été ajouté entre les 3e et 4e chiffres afin d'améliorer la lisibilité de ces numéros par la suite[1].

Un autre changement important apparu en 1961 est l'apparition de plaques de couleurs spécifiques selon le type de véhicules, avec pour chaque couleur sa propre numérotation[1]. Enfin, la création du canton du Jura en 1979 s'accompagne des plaques idoines[1].

Des plaques réfléchissantes existent depuis 1987, mais ne sont pas obligatoires dans tous les cantons[1].

Détail des plaques[modifier | modifier le code]

Plaque d'immatriculation zurichoise

Les plaques de voiture et de remorque peuvent être soit de type oblong (30 × 8 cm à l'avant et 50 × 11 cm à l'arrière pour les voitures et plaque unique à l'arrière de 50 × 11 cm pour les remorques), soit de type carré (30 × 8 cm à l'avant et 30 × 16 cm à l'arrière pour les voitures et plaque unique de 30 × 16 cm pour les remorques). Les motos ont une plaque unique à l'arrière de 18 × 14 cm

Plaque d'immatriculation vaudoise d'un véhicule de travail avec lequel on n'effectue pas de transports de choses.

Ces plaques peuvent être de couleur blanche pour les voitures, motos, camions, autocars et remorques, bleues pour les véhicules de travail tels que les véhicules de chantier ou ceux de pompiers, vertes pour les véhicules agricoles, jaunes pour les véhicules légers et les motos dont la vitesse est limitée à 45 km/h ou brunes pour les véhicules spéciaux de par leur taille, poids ou dimensions, tels que les camions-grues ou les excavatrices. L'écriture sur les plaques est toujours en noir, à l'exception des plaques de véhicules militaires qui sont en blanc sur fond noir et pour lesquels le numéro d'immatriculation commence par la lettre « M » (pour « militaire ») suivie d'un nombre à 5 chiffres.

Ces plaques d'immatriculation sont la propriété du canton qui les délivrent. Leur entretien reste néanmoins à la charge du détenteur de la carte grise sur laquelle le numéro est imprimé. Elles peuvent être pliées, trouées ou aplanies, le principal restant l’identification claire et sans défaut des lettres et numéros de la plaque d'immatriculation.

Les plaques civiles sont formées des éléments suivants :

  • Un écusson suisse sur la plaque arrière uniquement ;
  • L'abréviation du canton sur deux lettres ;
  • Un point uniquement sur les plaques en format oblong ;
  • Le numéro d'immatriculation proprement dit, allant de 1 à 5 ou 6 chiffres selon le canton ;
  • Éventuellement, une ou deux lettre(s) supplémentaire(s) indiquant une catégorie spéciale (à savoir « U » pour les plaques professionnelles (garagistes), « CD » pour les corps diplomatiques (sur fond vert pour les ambassades à Berne et sur fond bleu pour les missions permanentes auprès des organisations internationales), « CC » pour les corps consulaires, « AT » pour le personnel administratif et technique d'une mission diplomatique à Berne et, anciennement, « V » pour les voitures de location ;
  • Les armoiries cantonales sur la plaque arrière uniquement ;
Plaque d'immatriculation vaudoise de corps diplomanique (CD)
Plaque d'immatriculation provisoire saint-galloise (Z)
Codes des cantons suisses
Canton Abr. Blason Localisation Plus grand numéro possible
Argovie AG
Wappen Aargau matt.svg
Switzerland Locator Map AG.svg
AG • 999 999
Appenzell Rhodes-Intérieures AI
Wappen Appenzell Innerrhoden matt.svg
Switzerland Locator Map AI.svg
AI • 99999
Appenzell Rhodes-Extérieures AR
Wappen Appenzell Ausserrhoden matt.svg
Switzerland Locator Map AR.svg
AR • 99999
Berne BE
Wappen Bern matt.svg
Switzerland Locator Map BE.svg
BE • 999 999
Bâle-Campagne BL
Wappen Basel-Landschaft matt.svg
Switzerland Locator Map BL.svg
BL • 999 999
Bâle-Ville BS
Wappen Basel-Stadt matt.svg
Switzerland Locator Map BS.svg
BS • 999 999
Fribourg FR
Wappen Freiburg matt.svg
Switzerland Locator Map FR.svg
FR • 999 999
Genève GE
Wappen Genf matt.svg
Switzerland Locator Map GE.svg
GE • 999 999
Glaris GL
Wappen Glarus matt.svg
Switzerland Locator Map GL.svg
GL • 99999
Grisons GR
Wappen Graubünden matt.svg
Switzerland Locator Map GR.svg
GR • 999 999
Jura JU
Wappen Jura matt.svg
Switzerland Locator Map JU.svg
JU • 99999
Lucerne LU
Wappen Luzern matt.svg
Switzerland Locator Map LU.svg
LU • 999 999
Neuchâtel NE
Wappen Neuenburg matt.svg
Switzerland Locator Map NE.svg
NE • 999 999
Nidwald NW
Wappen Nidwalden matt.svg
Switzerland Locator Map NW.svg
NW • 99999
Obwald OW
Wappen Obwalden matt.svg
Switzerland Locator Map OW.svg
OW • 999 999
Saint-Gall SG
Coat of arms of canton of St. Gallen.svg
Switzerland Locator Map SG.svg
SG • 999 999
Schaffhouse SH
Wappen Schaffhausen matt.svg
Switzerland Locator Map SH.svg
SH • 99999
Soleure SO
Wappen Solothurn matt.svg
Switzerland Locator Map SO.svg
SO • 999 999
Schwytz SZ
Wappen des Kantons Schwyz.svg
Switzerland Locator Map SZ.svg
SZ • 999 999
Thurgovie TG
Wappen Thurgau matt.svg
Switzerland Locator Map TG.svg
TG • 999 999
Tessin
Campione d'Italia (Italie)
TI
Wappen Tessin matt.svg
Switzerland Locator Map TI.svg
TI • 999 999
Uri UR
Wappen Uri matt.svg
Switzerland Locator Map UR.svg
UR • 999 999
Vaud VD
Wappen Waadt matt.svg
Switzerland Locator Map VD.svg
VD • 999 999
Valais VS
Wappen Wallis matt.svg
Switzerland Locator Map VS.svg
VS • 999 999
Zoug ZG
Wappen Zug matt.svg
Switzerland Locator Map ZG.svg
ZG • 999 999
Zurich ZH
Wappen Zürich matt.svg
Switzerland Locator Map ZH.svg
ZH • 999 999

Plaques fédérales[modifier | modifier le code]

Plaque d'immatriculation arrière de l'administration (A)

Historiquement, la Confédération possédait ses propres plaques qui débutaient par la lettre « A » (pour administration) et étaient composées d'un numéro à 5 chiffres. Le premier chiffre indiquait le département auquel le véhicule est rattaché :

  • P : La Poste suisse et les CFF ainsi que Swisscom anciennement SwissPTT
    • P • 1XXXX à P • 7XXXX pour la poste
    • P • 8XXXX à P • 9XXXX pour les CFF

Ces véhicules ont été ré-immatriculés avec des plaques cantonales jusqu'au 31 décembre 2003.

Plaques militaires[modifier | modifier le code]

Plaque d'immatriculation militaire (M)

Les véhicules militaires étant de la Confédération, ils ont leur propre système d'immatriculation. Leur numérotation est M+xxxxx en blanc sur fond noir, avec l'écusson suisse.

Plaques liechtensteinoises[modifier | modifier le code]

Plaque d'immatriculation du Liechtenstein.

Les plaques d'immatriculation du Liechtenstein ressemblent au modèle militaire, avec une inscription blanche sur fond noir. Les lettres FL (Fürstentum Liechtenstein) désignent l'origine de la plaque de la même manière que pour les cantons suisses. À la place de l'écusson du canton, le blason du Liechtenstein (jaune et rouge) orne la plaque[2].

Plaques interchangeables[modifier | modifier le code]

Tout détenteur d'un jeu de plaques peut choisir de l'utiliser pour immatriculer jusqu'à deux véhicules. Les plaques étant la plupart du temps montées sur des supports amovibles permettant leur démontage et remontage de manière simple, il est donc possible de posséder un véhicule dédié à la belle saison et de lui apposer les plaques d'un véhicule utilisé le reste du temps, mais également de changer à tout moment le jeu de plaques de véhicule pour utiliser l'un ou l'autre des véhicules, sans autre formalité.

Le véhicule sans plaque doit cependant être parqué dans un garage ou un terrain privé (sous certaines conditions afin de préserver le paysage, le sol et les nappes phréatiques des fuites possibles, ex. sol goudronné, bétonné...) de diverses substances, puisque son utilisation sur la voie publique est interdite tant qu'il n'est pas immatriculé.

Il est intéressant de noter que les taxes annuelles d'immatriculation (variables selon les cantons), tout comme les primes d'assurance (liées au jeu de plaque), se paient à hauteur du véhicule le plus cher. L'utilisation sur deux véhicules permet donc de s'affranchir du paiement de la taxe et des primes d'assurance sur le deuxième véhicule ; en contrepartie il ne peuvent être utilisés simultanément.

Pour les remorques et les véhicules de collection la même plaque interchangeable peut-être utilisée pour plus de deux véhicules (maximum 14) sous les mêmes conditions. Les remorques ont toutes leur propre immatriculation, mais seulement une plaque arrière.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (de) « Fahrzeug-Kontrollschilder ab 1933 », sur http://www.morger.net (consulté le 18 novembre 2017)
  2. Photo

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]