Plante castrale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Une plante castrale est une espèce végétale traditionnellement plantée pour l'ornementation dans les parcs et jardins de châteaux et couvents, et aujourd'hui naturalisée.

Exemples de plantes castrales[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Benoît Fondu, « Le Parc du château de Seneffe : Retour partiel vers l'"heureuse négligence de la nature" ? », Les Cahiers de l'urbanisme, no 58,‎ , p. 53-59 (lire en ligne)
  2. Jean-Michel Lecron, « Petasites japonicus en voie de naturalisation dans le sud de la province du Hainaut (Belgique) », Dumortiera, vol. 98,‎ , p. 13-22 (lire en ligne)
  3. Patrice Thuillier, Guillaume Decocq et Bénédicte Doyen, « Archéologie des milieux boisés en Picardie », Revue archéologique de Picardie, vol. 1, nos 1-2,‎ , p. 159 (lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Duvigneaud, « Un haut lieu pour les plantes castrales : le site de Saint-Berthauld à Chaumont-Porcien (département des Ardennes, France) », Natura Mosana, vol. 44,‎ , p. 49-53
  • Jacques Duvigneaud et Jacqueline Saintenoy-Simon, « Le parc du château de Xhos à Tavier (province de Liège, Belgique) une belle station de plantes castrales », Natura Mosana, vol. 46, no 3,‎ , p. 102-108
  • (en) Anne Ronse, « Stinsen plants and other deliberate introductions in the (semi-) natural zones of the Botanic Garden », dans Ivan Hoste (éditeur scientifique), The spontaneous flora of the National Botanic Garden of Belgium (Domein van Bouchout, Meise), Meise, Jardin botanique national de Belgique, coll. « Scripta Botanica Belgica » (no 47), , p. 67-75