Plans d'évasion de Michael Scofield

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le plan d'évasion de Fox River de Michael Scofield constitue la trame principale du scénario du feuilleton télévisé Prison Break lors des deux premières saisons.

Le héros, Michael Scofield (Wentworth Miller), a conçu un plan très élaboré pour s'évader de la prison de Fox River et soustraire son frère, Lincoln Burrows (Dominic Purcell), à la peine capitale.

Durant la Saison 3, Scofield se retrouve (cette fois ci involontairement) derrière les barreaux d'une prison panaméenne appelée Sona, et doit établir un plan d'évasion réalisable sur le tas afin de faire évader un autre détenu, James Whisler, à la demande du Cartel. Lincoln Burrows, lui, organise la suite de l'évasion, de l'extérieur (moyens de transport, etc.).

La dernière évasion de prison est aperçue dans l'épilogue de la série, The Final Break; dans ce double épisode, Michael, avec l'aide de Lincoln, Sucre et Mahone, organise l'ultime évasion, avant la liberté, visant à libérer Sara du pénitencier féminin de Miami-Dade.

Deux autres plans d'évasion sont aussi à noter. Cependant ils ne concernent pas d'évasion de prison à proprement parler. Il s'agit de la tentative d'évasion, ratée, de L.J. Burrows du Palais de Justice de l'Illinois, par son oncle et son père, dans l'épisode Otis (2x02); l'autre concerne l'évasion de Mahone depuis un tribunal où il va être condamné, par l'ensemble du groupe visant à récupérer Scylla (Scofield, Burrows, Sucre, Tancredi et Bellick), dans l'épisode Tous pour un (4x06).

L'évasion de Fox River[modifier | modifier le code]

Avant Fox River[modifier | modifier le code]

Avant son arrestation, Michael Scofield a recueilli tous les morceaux essentiels du puzzle, pour l'aider une fois qu'il serait à l'intérieur, comme des informations sur les détenus ou des membres du personnel de la prison susceptibles de lui être utiles. Son coup de maître est venu sous forme d'un grand tatouage recouvrant entièrement son torse, ses bras et son dos, détaillant les schémas de la prison. Ingénieur en génie civil, il a travaillé dans une société qui a été chargée en sous-traitance de rénover la prison de Fox River. Il a eu accès à tous les documents pouvant le servir et a fait tatouer sous la forme de dessins d'inspiration gothique plusieurs informations supplémentaires.

Michael a également utilisé sa carte de crédit dans différents endroits, incluant un local de stockage à Oswego, Illinois, pour lancer les forces de l'ordre sur des fausses pistes au moment de son évasion. Il a creusé une tombe appartenant à Chance E. Woods pour y cacher des vêtements de rechange, enterré une boîte remplie de nitroglycérine médicale dans les jardins botaniques de Blanding en Utah et récupéré les coordonnées d'un point de rendez-vous avec des contrebandiers mexicains.

Sa dernière action d'homme libre avant d'être emprisonné à Fox River met en scène le vol à main armée d'une banque où il tire en l'air avec son revolver. Au tribunal, il plaide coupable, contre l'avis de son avocate Veronica Donovan et est condamné à cinq ans de prison. Accédant à sa demande, le juge ordonne son emprisonnement dans l'établissement pénitentiaire de Fox River.

À Fox River[modifier | modifier le code]

L'évasion commence et finit à l'infirmerie. Dès son arrivée, Michael repère le dealer de contrebande Benjamin Miles « C-Note » Franklin et fait un marché avec lui pour obtenir du « PUGNAC » qui permet d'annihiler les effets de l'insuline. Il peut ainsi se faire passer pour un diabétique et effectuer des visites régulières à l'infirmerie pour recevoir ses piqûres d'insuline, administrées par le docteur Sara Tancredi.

Les toilettes[modifier | modifier le code]

Après avoir détaché une vis d'un gradin dans la cour de prison, il la frotte sur le sol de sa cellule pour la tailler jusqu'à ce qu'elle corresponde à la forme et au diamètre de son tatouage sur son bras, c'est-à-dire celui d'un tournevis hexagonal. Il est alors prêt à l'utiliser pour dévisser les vis maintenant les toilettes de sa cellule, installées par la société Schweitzer. Puisque l'activité continue dans sa cellule ne passera pas inaperçue par son colocataire, Michael teste la loyauté de Sucre et son aptitude à conserver les secrets, même ceux d'un parfait étranger. Sucre réussit l'épreuve mais gêne temporairement Michael en lui indiquant qu'il n'a aucune envie d'être mêlé à une tentative d'évasion. Michael se voit assigné un nouveau compagnon de cellule, le schizophrène insomniaque Charles « Haywire » Patoshik, ce qui empêche Michael d'avancer (il espérait en effet travailler pendant le sommeil de son codétenu). De plus celui-ci devient très vite hanté par la géométrie des tatouages de Michael, et à se demander leur signification.

Quand Sucre apprend que son cousin Hector tente de récupérer sa petite-amie Maricruz à l'extérieur, il change brusquement d'avis. Michael réussit alors à faire re-transférer Haywire, en se cognant lui-même là tête contre les barreaux de la cellule pour faire croire à une agression de son codétenu, et Sucre obtient de revenir dans son ancienne cellule. De retour, Sucre aide à finir le travail: Michael ayant déjà retiré une grande partie du mortier retenant le parpaing derrière les toilettes, il ne reste plus qu'à retirer le parpaing, opération délicate car sonore. Pour couvrir le bruit des coups contre le bloc, Sucre se met à chanter fort, et mal, provoquant sifflets et torrents d'insultes des autres détenus de l'aile A, ce qui permet à Michael d'achever son travail.

Les relations[modifier | modifier le code]

Michael établit plusieurs relations décisives dès ses premiers jours à Fox River. Le premier d'entre eux est le lien paternel avec le directeur Henry Pope, qui construit une maquette du Taj Mahal dans son bureau pour l'anniversaire de sa femme. Pope en consultant le dossier de Michael apprend sa compétence dans la construction, il sollicite alors son aide. Après avoir tout d'abord refusé car Henry Pope n'était pas prévu à l'origine dans son plan, Michael finit par accepter.

De temps en temps, Michael cherche le conseil de Charles Westmoreland, qu'il pense être le célèbre D. B. Cooper. Bien que Westmoreland ne cesse de nier, Michael reste convaincu, d'autant plus que le million de dollars que Cooper a dérobé est capital pour la deuxième partie de son plan (après l'évasion).

Michael passe un deal avec le détenu et parrain John Abruzzi : en échange du lieu où se cache Otto Fibonacci, le témoin qui a provoqué la condamnation d'Abruzzi, Michael veut être intégré dans le travail pénitentiaire (TP). Abruzzi doit être également en mesure de mettre à la disposition des évadés un avion prêt pour le décollage sur une piste d'atterrissage proche de la prison.

La proposition de Michael est rapidement prise au sérieux quand Abruzzi exige de connaître immédiatement l'adresse de Fibonacci. Michael perd deux orteils dans l'affaire, mais reste ferme sur ses positions. Abruzzi décide donc d'accéder à ses demandes. Michael obtient l'accès aux produits chimiques de nettoyage. En mélangeant deux produits, il prépare un acide phosphorique, qu'il vide alors secrètement par une grille du sol de l'infirmerie. Les produits chimiques fortement corrosifs commencent à éroder les conduits en métal sous la grille. De même, avec l'aide d'un des sous-fifres d'Abruzzi, Michael obtient une copie de la clé de la porte du bureau du directeur.

Indépendamment de l'employer pour creuser dans la cellule, Michael utilise également les relations de Fernando Sucre pour acquérir des objets nécessaires à son plan (ex: uniforme d'un gardien de prison), sans éveiller les soupçons.

English, Fitz ou Percy[modifier | modifier le code]

Une fois que Michael peut franchir le mur derrière les toilettes de sa cellule, il parvient à rester dans le bureau du directeur, pour travailler sur la maquette du Taj Mahal au-delà de l'horaire autorisé. Sitôt le directeur sorti, Michael utilise la clé du bureau et grimpe sur le toit de la prison. Comme il n'est pas dans sa cellule au moment du comptage, l'alarme retentit. Du toit, Michael observe les trois rues qui encadrent la prison - English, Fitz, et Percy - et constate que la rue Fitz reste libre en cas d'évasion. Les voitures de police arrivent uniquement par les deux autres. En passant par la grille d'aération présente dans la pièce, Michael retourne sans être vu dans le bureau avant que le directeur et les gardiens ne reviennent.

Les conduits[modifier | modifier le code]

Les comptages trop fréquents l'empêchant de percer tranquillement le mur et d'atteindre les conduits, Michael provoque un confinement des prisonniers en coupant la climatisation. Michael agrandit un dessin représentant une tête de démon, provenant d'un de ses tatouages et le projette sur le mur. En perçant avec un batteur à œufs 9 points précis de l'image (les cornes, les yeux, le nez, les crocs et les tresses), cela va permettre d'affaiblir la structure du mur (loi de Hooke d'élasticité). Michael, Sucre et même Abruzzi s'entraident à forer le mur. Tandis qu'une émeute éclate, Theodore « T-Bag » Bagwell découvre le trou dans la cellule de Michael et utilise cette information pour l'obliger à l'intégrer dans l'équipe.

La salle des gardiens[modifier | modifier le code]

La prochaine étape implique d'accéder à une vieille salle d'entreposage sous laquelle passe un conduit très spécifique - celui qui permet à Michael d'accéder de sa cellule à l'infirmerie - mais le plan cale de nouveau quand l'équipe découvre qu'elle a été reconvertie en salle de repos par les gardiens. Michael se tourne vers le vieux Westmoreland qui y provoque un incendie. Ce subterfuge permet aux membres du TP (Travail Pénitentiaire) d'obtenir un accès régulier pour le nettoyage et la remise en état des locaux. Pendant leurs heures de travail non surveillées, l'équipe creuse un trou à travers le plancher en ciment tout en ralentissant la restauration de la pièce. Lorsque C-Note remarque qu'ils jettent tous discrètement des cailloux dans la cour, il comprend l'existence du trou et, menaçant de les compromettre, intègre l'équipe. Westmoreland rejoint également l'équipe après avoir découvert que sa fille se meurt d'un cancer et qu'on lui refuse une permission de sortie.

Le timing[modifier | modifier le code]

Michael reçoit une visite conjugale de sa femme Nika qui lui remet une carte de crédit. Cette carte s'avère être en réalité une carte électronique qui permet à Michael d'accéder à la salle d'entreposage où ses effets personnels sont conservés. Il recherche du ruban adhésif, un petit magnétophone, un costume noir et un sac poubelle, mais constate que sa montre en or a disparu. Il bourre alors le sac-poubelle dans un tuyau de drainage au fond d'une grande salle souterraine. Puis, il sollicite l'aide du nouveau détenu David « Tweener » Apolskis, excellent pickpocket, pour récupérer la montre que Roy Geary a volée. Tweener n'a aucun mal à subtiliser la montre. Michael peut alors l'attacher au magnétophone avec du ruban adhésif et l'enfoncer dans l'herbe sous la fenêtre de l'infirmerie afin de chronométrer les rondes des gardiens. Il apprend ainsi qu'il disposera de 18 minutes pour enlever les barreaux de la fenêtre de l'infirmerie et passer par-dessus les barbelés du mur de la prison.

Sous l'infirmerie[modifier | modifier le code]

Pendant les travaux du TP, Michael ouvre secrètement une valve, remplissant la salle souterraine avec de l'eau qui s'arrête à quelques centimètres du plafond. Plus tard, il revient dans la salle, en nageant dans l'eau pour atteindre le plafond et enlever une grille. Par l'ouverture, Michael entre dans la remise et aperçoit un gros tuyau en métal le long du plafond. Il constate que celui-ci a presque complètement été rongé par l'acide phosphorique, ce qui permettra un accès à l'infirmerie. Michael attache une corde à la grille et descend de nouveau dans la salle souterraine, en ayant pris soin de remettre en place la grille, fournissant ainsi un moyen d'accéder à la remise.

La nuit de l'évasion, Michael constate que le tuyau érodé a été remplacé par un neuf, plus épais et qui ne peut être enlevé. Dans leur tentative de détacher ce nouveau tuyau, l'équipe attire l'attention d'un gardien. Ils ont à peine le temps de se cacher qu'ils doivent revenir sur leurs pas le plus rapidement possible. Cette première tentative se solde donc par un échec.

La chaise électrique[modifier | modifier le code]

Après la sortie de Lincoln de l'isolement pour attendre l'exécution, la chaise électrique est examinée. Michael fait un dernier effort pour retarder l'exécution en utilisant un rat, ce qui provoque un court-circuit dans l'alimentation électrique de la chaise. Toutefois, Bellick, en utilisant Tweener comme informateur, découvre son plan et oblige l'électricien à remplacer le fusible. Lincoln est amené jusqu'à la chaise, attaché puis presque électrocuté avant que l'exécution ne soit suspendue par un appel du juge. Une nouvelle preuve au sujet du meurtre de Terrence Steadman lui a été communiquée.

Le quartier psychiatrique[modifier | modifier le code]

Michael est certain que l'équipe doit maintenant accéder à l'infirmerie par l'hôpital psychiatrique de la prison, ce qui requiert préalablement un travail de reconnaissance. Sucre convainc son cousin Manche Sanchez, qui travaille à la blanchisserie, de lui fournir un uniforme de gardien. Ainsi vêtu, Michael traverse alors les conduits en pleine nuit pour sortir par une grille débouchant sur la cour et accède ainsi au quartier psychiatrique. Après avoir localisé la trappe qu'il devra utiliser dans le sous-sol de l'hôpital psychiatrique, Michael retourne à sa cellule. En chemin, il doit se cacher pour ne pas être aperçu par un gardien. Il s'appuie contre un tuyau brûlant qui le blesse à l'omoplate et efface une partie importante de son tatouage : les plans du quartier psychiatrique.

Refusant de divulguer l'origine de sa brûlure, Michael est envoyé directement en isolement. Apparemment accablé par la disparition du morceau manquant et son incapacité à s'en souvenir, Michael feint de souffrir d'une dépression nerveuse afin de pouvoir être transféré dans le quartier psychiatrique : il frappe le mur de béton avec ses poings jusqu'à ce qu'ils finissent en sang et essaie frénétiquement de redessiner le schéma manquant avec son propre sang. Quand Michael cesse de répondre et semble catatonique, le docteur Tancredi l'examine et le fait transférer à l'hôpital psychiatrique. Là, Michael sort immédiatement de sa transe et se dirige vers son ancien compagnon de cellule Haywire. Le schizo-insomniaque, de nouveau sous médicaments, ne se rappelle ni de Michael ni de ses tatouages.

Michael force Haywire à vomir ses pilules. En reprenant ses esprits celui-ci se souvient de Michael, ainsi que de ses tatouages. Il dessine le morceau disparu, mais accepte de le donner à Michael uniquement si celui-ci lui promet de l'intégrer dans l'équipe d'évasion. Pendant ce temps, Lincoln, Sucre et Manche mettent au point un plan pour rendre Geary responsable de la brûlure de Michael. Sucre et Michael réintègrent donc leur cellule.

La porte de l'infirmerie[modifier | modifier le code]

La dernière partie du plan d'évasion de Fox River est l'acquisition de la clé de l'infirmerie. Michael sollicite de nouveau l'aide de Nika, qui va rencontrer Sara en dehors de Fox River et lui voler sa clé. Nika la donne alors à Michael, qui en fait une copie et la remet à l'infirmerie pour que Sara puisse la retrouver. Mais la jeune femme a compris ce qui s'était passé et fait changer la serrure.

Peu de temps après, informé par Tweener, Bellick découvre le trou dans la salle des gardiens en brisant la bâche de ciment. Westmoreland surprend Bellick et le frappe violemment. Bellick s'effondre sans connaissance mais dans la lutte, Westmoreland s'est grièvement blessé. Il ligote et baillonne le chef des gardiens et le cache dans le conduit sous la salle de repos. L'équipe ne peut plus reculer l'échéance : ils doivent s'évader le soir-même. C-Note obtient du peroxyde pour la PI qui servira à blanchir leurs uniformes de travail pour ressembler aux prisonniers de l'hôpital psychiatrique. Les futurs évadés s'évertuent également à se débarrasser leur odeur.

Dans sa dernière visite à l'infirmerie, Michael se résout à révéler son plan à Sara Tancredi et lui demande instamment de "faire une erreur" en ne fermant pas à clé la porte de l'infirmerie le soir-même.

Le Taj Mahal[modifier | modifier le code]

Le véritable Taj Mahal.

Lors de sa dernière visite au bureau du directeur, Michael retire le soutien de la maquette du Taj Mahal. Lorsqu'en début de soirée, Pope essaie de la déplacer, la maquette s'effondre ; il fait alors revenir Michael en urgence à son bureau. Michael sort un couteau, l'informe qu'il va s'évader, et exige le transfert de Lincoln à l'infirmerie. Après avoir exécuté cet ordre, Pope est baillonné, ligoté, assommé puis enfermé dans son placard. Après être sorti du bureau, Michael fait croire à la secrétaire que Pope est en communication téléphonique et qu'il ne veut pas être dérangé.

L'évasion[modifier | modifier le code]

Michael revient à sa cellule et pendant que la course contre la montre commence, l'équipe s'échappe par le trou de la cellule de Michael avec leurs nouveaux uniformes blancs. Ils retrouvent Bellick dans les conduits tandis que Michael lui emprunte son uniforme de gardien. Il mène les évadés à la grille sous la cour et parvient à déclencher la sirène d'incendie de l'hôpital psychiatrique afin de faire sortir dehors tous les malades. Les évadés peuvent alors se mélanger parmi eux et rejoignent l'hôpital psychiatrique, où Michael endort le gardien avec un sédatif.

L'équipe utilise la trappe et se dirige dans les conduits jusqu'à l'infirmerie, où Michael retrouve Lincoln et la porte laissée ouverte par Sara Tancredi. Ils sont rejoints peu après par Haywire qui les a suivis. Après avoir arraché les barreaux de la fenêtre d'infirmerie, ils franchissent le mur de la prison, un par un, en utilisant un câble. Westmoreland succombe à ses blessures après avoir avoué à Michael qu'il n'avait pas volé un mais cinq millions de dollars. Dans son agonie, il révèle l'endroit où est caché cet argent. Michael, Lincoln, Abruzzi, T-Bag, Haywire, C-Note, Tweener et Sucre réussissent à s'évader. Seul Manche échoue dans sa tentative.

Après Fox River[modifier | modifier le code]

À l'extérieur, les évadés évitent avec succès les chiens policiers, qui ne peuvent pas pister leur odeur. Michael dirige l'équipe vers un moulin où un fourgon les attend, et ils y abandonnent Haywire. Peu après, T-Bag, craignant pour sa vie, se menotte lui-même à Michael. Contraints d'abandonner leur fourgon, ils poursuivent leur course et se réfugient dans une grange. Juste avant cela, Michael demande à Tweener de ne plus les suivre. Abruzzi résout le problème des menottes en tranchant la main de T-Bag avec une hache. Les évadés laissent T-Bag et continuent leur chemin vers la piste d'atterrissage. Ils arrivent cependant trop tard et l'avion part sans eux. La police sur leurs talons, les cinq fugitifs restants se sauvent à travers champs et courent toute la nuit. C'est la fin de la première saison. Au matin, ils atteignent une voie de chemin de fer et traversent juste devant un train pour échapper à Bellick et ses hommes.

Ripe Chance Woods[modifier | modifier le code]

Tandis que l'agent du FBI Alexander Mahone est chargé de la poursuite des fugitifs, Michael récupère un véhicule et amène l'équipe jusqu'au cimetière d'Oswego, dans l'Illinois. Alors qu'ils creusent la tombe d'E. Chance Woods, qui sert de cachette pour des vêtements de rechange, des passeports et d'autres objets utiles, Bellick et ses hommes étudient les reçus de carte de crédit de Michael. Celui-ci a effectué plusieurs achats, avant d'être incarcéré à Fox River, dont la location d'un local de stockage. Toutefois, Mahone réussit à décoder le tatouage « Ripe Chance Woods » de Michael (Rest in peace, E. Chance Woods) et trouve la tombe vide après que l'équipe s'est sauvée. Michael a tout de même le temps de l'apercevoir. Vêtus de vêtements civils, les fugitifs peuvent se fondre plus facilement dans la foule. Après avoir remis un peu d'argent à C-Note et Sucre, Michael et Lincoln continuent leur route.

La voiture[modifier | modifier le code]

Michael entraîne Lincoln vers une voiture garée dans un garage en lui demandant de ne pas allumer la radio. La fuite au Panama est retardée quand Lincoln se rend compte que son fils est poursuivi en justice pour un double assassinat et qu'il se trouve actuellement au tribunal. Lincoln est résolu à récupérer L.J. avant qu'il ne soit transféré dans une prison en Arizona. Il réussit à convaincre Michael de mettre un plan au point pour l'aider. Celui-ci échoue car Mahone, de nouveau, réussit à décoder un message codé. Les deux frères doivent s'enfuir sans avoir pu libérer l'adolescent.

Lincoln ayant reçu une balle lors de la fusillade devant le tribunal, Michael le conduit vers l'appartement de Nika pour le soigner. Tandis que Lincoln récupère, Michael essaie de récupérer sa voiture mais constate qu'elle a été embarquée par la fourrière, et que le sac contenant leurs nouveaux papiers d'identité a été volé. Michael et Lincoln ont donné à Nika les coordonnées d'un endroit précis, issues d'un tatouage en forme de code-barres sur le poignet de Michael : "38-12-1037" (38 le numéro de la route, 12, la borne kilométrique, et 103.7 le numéro de la station de radio). Quand ils atteignent la destination indiquée, Michael sort du coffre des sacs remplis de sang, les pose sur les sièges avant puis bloque l'accélérateur avec une branche d'arbre. Après avoir allumé la radio et fait en sorte que les stations défilent jusqu'à 103.7, Michael fait basculer la voiture d'un pont, mais la radio se bloque et aucune explosion ne se produit. Lincoln insiste pour aller lui-même débloquer la radio. La voiture explose et les agents du FBI constatent qu'il n'en reste plus grand-chose. Le plan de Michael était de duper les autorités en se faisant passer pour mort.

L'argent de Westmoreland (mythe de D.B. Cooper)[modifier | modifier le code]

Michael et Lincoln ont été temporairement retardés par Bellick et Geary dans leur plan pour chercher l'argent de Westmoreland. Ils atteignent finalement le comté de Tooele en Utah. Après avoir découvert que la carte dont ils ont besoin a déjà été prise, ils retrouvent rapidement T-Bag en ville. Il leur informe que Tweener a volé la carte. Tandis qu'ils partent interroger le jeune fugitif, T-Bag mémorise la carte qu'il avait cachée et l'avale. Quand ils arrivent à l'endroit qui était autrefois le ranch Double K, ils constatent avec horreur que l'argent de Westmoreland est désormais enterré sous une résidence pavillonnaire.

Après avoir localisé en équipe la maison sous laquelle l'argent doit normalement être caché, les quatre détenus se déguisent en électriciens pour infiltrer la maison de Jeanette Owens, la locataire, et accéder ainsi au garage. Ils sont rejoints peu après par Sucre et C-Note. Pendant deux épisodes, L'étau se resserre (2x06) et Les Confessions (2x07), les fugitifs vont creuser et déterrer les cinq millions de dollars de Westmoreland. Mais à la stupeur générale, Sucre muni d'un revolver, réclame la somme entière.

Dans l'épisode suivant, Sucre se sauve sur sa moto, pour être quelque temps plus tard rejoint dans les bois par Michael. Le vol de Sucre n'était qu'un stratagème pour ne pas partager l'argent avec C-Note et T-Bag. Ils ont cependant été doublés par T-Bag qui a échangé les sacs et pris l'argent. En se rendant chez son ancien amour Susan Hollander, celui-ci se fait capturer par Bellick et son comparse Geary. Ils parviennent à découvrir où T-Bag a caché les 5 millions de dollars mais Geary décide de ne pas partager et assomme Bellick. Or, T-Bag avait eu la précaution de placer un traceur dans le sac, il arrive donc sans difficulté à retrouver Geary, qu'il n'hésite pas à tuer.

Sundown Hotel[modifier | modifier le code]

Le lendemain de l'évasion, Sara Tancredi découvre dans son sac à main, oublié à l'infirmerie, une note écrite sur une grue en origami (la marque de fabrique de Michael) composée de plusieurs groupes de points et un message. Au cours des jours suivants, elle reçoit trois origamis supplémentaires, chacun a ce qui semble être un numéro de téléphone écrit dessus. Après l'assassinat de son père et le fait d'avoir échappé elle-même à deux tentatives de meurtre, Sara en fuite, décide de regarder plus attentivement les origamis et de les décoder. Elle découvre bientôt que les points et les numéros de téléphone groupés sont combinés pour former des lettres en suivant le cadran de son téléphone portable. Le premier cygne qu'elle traduit signifie "RENDEZVOUS" et le suivant: "SUNDOWNHOT". Elle se rend compte qu'elle a laissé le troisième cygne dans son appartement lors de sa fuite précipitée.

Kellerman et Mahone en possession du troisième cygne parviennent à le traduire: "ELGILANM63". Cela signifie que Michael veut que Sara le rencontre à l'hôtel Sundown à Gila au Nouveau-Mexique le 3 juin. Sara réalise très vite que "Sundown/Hot" est en fait l'hôtel Sundown. Elle localise le bon établissement en appelant les renseignements. Dans l'épisode Rendez-vous (2x10), Michael et Sara finissent par se voir. Mais la rencontre s'achève prématurément quand Sara hésite à s'enfuir au Panama et qu'elle est enlevée par l'agent Kellerman.

Bolshoi Booze[modifier | modifier le code]

Avant que Lincoln quitte l'équipe pour récupérer L.J., libéré de la prison de Kingman en Arizona, Michael s'assure qu'il a bien compris qu'il doit être trois jours plus tard, à 18 h à un endroit qu'il nomme « Bolshoi Booze ». Bolshoi Booze ne correspond pas à un lieu mais à des nombres. Il faut lire les lettres à l'envers pour les décoder, en utilisant une typographie particulière (bOLShOI bOOZE). Cela donne une position géographique:

  1. REDIRECTION 32°00'9" - 104°57'09"

https://www.google.fr/maps/place/32%C2%B000'09.0%22N+104%C2%B057'09.0%22W/@32.0025045,-104.9546887,17z/data=!3m1!4b1!4m5!3m4!1s0x0:0x0!8m2!3d32.0025!4d-104.9525, qui se trouve au sud du Nouveau-Mexique, à environ 250 mètres de l'État du Texas.

Dans l'épisode Le Duel (2x09), Michael va au jardin botanique de Blanding en Utah afin d'essayer de récupérer une boîte comprenant 3 200 ampoules de nitroglycérine médicale, qu'il avait cachée sous une plante. Or les agents du FBI qui l'attendaient font échouer sa tentative de récupération, coûtant à Michael un atout précieux dans une future négociation. Il est forcé de s'arrêter à Maljamar au Nouveau-Mexique, pour acheter une caisse d'huiles de moulinet et de voler un GPS, avant de se diriger vers le désert du Nouveau-Mexique.

Arrivé à destination, Michael rencontre un trafiquant mexicain (surnommé « coyote » en v.o), qui doit lui fournir, en échange de la nitroglycérine, le lieu et l'heure à laquelle l'avion en direction du Panama doit atterrir. Michael n'ayant pas réussi à duper le trafiquant ni des hommes de main avec sa fausse nitroglycérine, il se trouve en mauvaise posture. Mais Sucre, qui a réussi à décoder « Bolshoi Booze », arrive à temps pour le sauver. L'avion s'arrêtera à la borne 7 sur la route 4 au coucher du soleil. Les mexicains s'en vont avant que Lincoln et Aldo Burrows ne rejoignent Michael et Sucre.

Christina Rose[modifier | modifier le code]

Lorsque les deux frères échouent à obtenir de la présidente Caroline Reynolds leur grâce présidentielle, ils se rendent au Panama en cargo. Michael utilise l'un de ses tatouages qui représente l'image du Christ dans une rose « Christ in a rose » avec le nombre '617'. Ce pictogramme permet à Michael de se souvenir du bateau amarré dans une baie du Panama. Il l'a baptisé comme sa mère : Christina Rose Scofield. 617 constitue la combinaison du cadenas qui lui permet d'entrer à l'intérieur du bateau.

L'évasion de Sona[modifier | modifier le code]

Sona est une prison située au Panama. Aucun gardien ne se trouve dans la prison : les prisonniers sont confrontés à eux-mêmes et ont dû apprendre à vivre en harmonie. Il fait chaud, la prison manque de nourriture, et les prisonniers ont nommé un chef : Lechero. Ce dernier détient certains privilèges comme un salon au sein de la prison, plus de nourriture, une télévision, un téléphone portable ou encore une prostituée. Mais à l'extérieur, les patrouilles sont nombreuses, et aucun prisonnier n'a jamais réussi à s'évader. Si quelqu'un tente de le faire, il est abattu sur le champ par des gardes postés sur des miradors s'il ne se rend pas.

Première tentative : un échec hasardeux[modifier | modifier le code]

Michael ne s'attendait pas à retourner dans une prison une nouvelle fois. Il doit réorganiser un plan d'évasion pour faire sortir un détenu nommé Whistler, un membre du Cartel. Son premier plan consiste à sortir de la prison, en plein après-midi, au moment où le garde de la tour de surveillance arrête de surveiller un côté précis la prison, durant un laps de temps, car le soleil l'éblouit. Cependant, le jour de l'évasion, un nuage passe devant le soleil, qui ne gêne plus le garde de la tour de surveillance. La première tentative tombe donc à l'eau.

Si l'évasion avait réussi, seuls Michael et Whistler seraient sortis et ils n'auraient pas eu de problèmes avec l'alarme et les gardes.

Seconde tentative : grande réussite[modifier | modifier le code]

La deuxième tentative inclut d'autres détenus : Lechero, T-bag, Mahone, Bellick et McGrady. Michael réussit à sortir avec Whistler, McGrady et Mahone, pendant que T-Bag, Bellick et Lechero servent d'appât aux gardes. Ils ont creusé un trou sous la chambre de Lechero à Sona pour ressortir en pleine cour. Les soldats ne les voient donc pas, puisqu'ils sont concentrés sur ceux ayant servi d'appât. Ils s'évadent ensuite par la jungle entourant Sona puis par la mer, mais sans bateau, se contentant de nager sous l'eau avec des bouteilles d'oxygène pour être plus discrets. Les autorités mettront ainsi beaucoup de temps à comprendre qu'il fallait appeler les gardes côtes, permettant aux évadés d’être hors de portée.

Sucre devait venir les chercher en bateau mais il s'est fait capturer par les autorités. Heureusement pour la bande, le père de McGrady est venu les chercher. Ce dernier et son fils se séparent de Michael pour rejoindre la frontière, pourtant cernée par les autorités, et à passer en Colombie.

Michael et les autres retournent ensuite aux États-Unis d'Amérique où ils sont également recherchés (excepté Lincoln, acquitté depuis peu).

Le plan d'évasion de Michael à Sona fut beaucoup plus simple et moins mouvementé que celui de Fox River. Michael s'engagea, de nouveau, dans une course contre-la-montre, mais il rencontra moins de problèmes.

Références[modifier | modifier le code]