Plankalkül

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Plan Calcul.

Plankalkül est un langage de programmation, conçu de 1942 à 1946 par l'allemand Konrad Zuse. À l'époque, Zuse ne fit aucune communication scientifique à ce sujet, pour diverses raisons : la Seconde Guerre mondiale faisait rage, et il consacrait tous ses efforts à la conception et à la commercialisation de son ordinateur, le Zuse 3.

La première publication mentionnant Plankalkül date de 1948. En 1975, il fut décrit et implémenté à l'occasion de la thèse de J. Hohmann. Le premier compilateur, proposé par l'université libre de Berlin, a été achevé en 2000, soit cinq ans après la mort de Zuse.

Description[modifier | modifier le code]

D'après Zuse, Plankalkül est le premier langage de haut niveau.

Ce langage eut pourtant le même destin malheureux que son créateur. Ainsi il était extrêmement innovant, mais en dehors du courant principal, mondial, du développement de l'informatique. Il demeura donc très largement inconnu.

Ce langage présente une innovation rare, voire unique, pour un langage informatique : les programmes s'écrivent en deux dimensions, de la même façon que la notation algébrique. Il est donc plus proche des traditions du plan et de la formule que de celles de la prose et du récit.

Pour ces raisons, certains le rapprochent même des langages à objet dont il serait un ancêtre, à un niveau intermédiaire entre ces derniers et l'algèbre classique.

Exemple[modifier | modifier le code]

Le programme ci-dessous calcule le maximum de trois variables en appelant la fonction max:

P1 max3 (V0[:8.0], V1[:8.0], V2[:8.0]) => R0[:8.0]
max(V0[:8.0], V1[:8.0]) => Z1[:8.0]
max(Z1[:8.0], V2[:8.0]) => R0[:8.0]
END
P2 max (V0[:8.0], V1[:8.0]) => R0[:8.0]
V0[:8.0] => Z1[:8.0]
(Z1[:8.0] < V1[:8.0]) → V1[:8.0] => Z1[:8.0]
Z1[:8.0] => R0[:8.0]
END

Références[modifier | modifier le code]

  • Zuse, Konrad (1943), "Ansätze einer Theorie des allgemeinen Rechnens unter besonderer Berücksichtigung des Aussagenkalküls und dessen Anwendung auf Relaisschaltungen", (i.e. Inception of a universal theory of computation with special consideration of the propositional calculus and its application to relay circuits.) unpublished manuscript, Zuse Papers 045/018.
  • Zuse, Konrad (1948/49). "Über den allgemeinen Plankalkül als Mittel zur Formulierung schematisch-kombinativer Aufgaben". Arch. Math. 1, pp. 441–449, 1948/49.
  • Zuse, Konrad (1972). "Der Plankalkül". Gesellschaft für Mathematik und Datenverarbeitung. Nr. 63, BMBW - GMD - 63, 1972.
  • Giloi, Wolfgang, K. (1997). "Konrad Zuse's Plankalkül: The First High-Level "non von Neumann" Programming Language". IEEE Annals of the History of Computing, vol. 19, no. 2, pp. 17–24, April–June, 1997. (abstract)

Liens externes[modifier | modifier le code]