Plaisance-du-Touch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Plaisance-du-Touch
Plaisance-du-Touch
Église, façade et clocher.
Blason de Plaisance-du-Touch
Blason
Plaisance-du-Touch
Logo
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Haute-Garonne
Arrondissement Toulouse
Intercommunalité Communauté de communes de la Save au Touch
(siège)
Maire
Mandat
Philippe Guyot
2020-2026
Code postal 31830
Code commune 31424
Démographie
Gentilé Plaisançois
Population
municipale
18 888 hab. (2018 en augmentation de 10,29 % par rapport à 2013)
Densité 712 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 34′ 00″ nord, 1° 17′ 50″ est
Altitude Min. 157 m
Max. 200 m
Superficie 26,53 km2
Type Commune urbaine
Unité urbaine Toulouse
(banlieue)
Aire d'attraction Toulouse
(commune du pôle principal)
Élections
Départementales Canton de Plaisance-du-Touch
(bureau centralisateur)
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de la région Occitanie
City locator 14.svg
Plaisance-du-Touch
Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne
Voir sur la carte topographique de la Haute-Garonne
City locator 14.svg
Plaisance-du-Touch
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Plaisance-du-Touch
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Plaisance-du-Touch
Liens
Site web plaisancedutouch.fr

Plaisance-du-Touch [plɛzɑ̃s dy tuʃ] est une commune française située dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Plaisançois et les Plaisançoises.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ancienne bastide de l'aire urbaine de Toulouse, située dans son pôle urbain, à 13 km à l'ouest de Toulouse.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Plaisance-du-Touch est limitrophe de dix autres communes.

Communes voisines.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est arrosée par l'Aussonnelle, le Touch et son affluent l'Ousseau.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

La superficie de la commune de est de 2 653 hectares ; son altitude varie de 157 à 200 mètres[2].

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Accès par l'ancienne route nationale 632 entre Tournefeuille et Saint-Lys.

Transports[modifier | modifier le code]

A l'est de la commune, le terminus Plaisance Monestié de plusieurs lignes du réseau Tisséo accueille les bus de la ligne de bus à haut niveau de service Linéo L3, reliant le centre-ville à la station Arènes du métro de Toulouse, de la ligne 55 reliant le terminus à la gare de Colomiers sur la ligne C des trains urbains de Toulouse, et la ligne 67 relie également le terminus Plaisance Monestié à la station Arènes via les quartiers sud de la ville. La ligne 116 dessert également la ville en la reliant au lycée de Tournefeuille depuis Saint-Lys, la ligne 363 du réseau Arc-en-Ciel relie le centre de la commune à la gare routière de Toulouse depuis Rieumes et la ligne 365 relie le centre de la commune à la gare routière de Toulouse depuis Boulogne-sur-Gesse.

Les derniers bus de la soirée dans chaque sens sont vers 0 h 40 en semaine, et vers 1 h 10 le week-end sur la ligne de bus à haut niveau de service Linéo L3 ouverte en .

Une dizaine de lignes spéciales du Conseil départemental transportent les élèves de la commune vers les écoles locales ainsi que les collèges Jules Verne (Plaisance) et Galilée (La Salvetat-Saint-Gilles)

Autrefois, Plaisance-du-Touch fut desservie par une ligne de chemin de fer, aujourd’hui fermée et disparue : la ligne CFSO Toulouse - Boulogne-sur-Gesse. L'ancienne gare de la ville est cependant toujours existante et réaffectée.

Le Touch.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Plaisance-du-Touch est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[3],[4],[5]. Elle appartient à l'unité urbaine de Toulouse, une agglomération inter-départementale regroupant 81 communes[6] et 1 004 747 habitants en 2017, dont elle est une commune de la banlieue. L'agglomération de Toulouse est la cinquième plus importante de la France en termes de population, derrière celles de Paris, Lyon, Marseille-Aix-en-Provence et Lille (partie française)[7],[8].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Toulouse, dont elle est une commune du pôle principal[Note 2]. Cette aire, qui regroupe 527 communes, est catégorisée dans les aires de 700 000 habitants ou plus (hors Paris)[9],[10].

Occupation des sols[modifier | modifier le code]

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (57,7 % en 2018), néanmoins en diminution par rapport à 1990 (70,7 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (36,4 %), zones urbanisées (30,2 %), zones agricoles hétérogènes (12,6 %), prairies (8,7 %), zones industrielles ou commerciales et réseaux de communication (5,4 %), espaces verts artificialisés, non agricoles (3,3 %), forêts (1,7 %), eaux continentales[Note 3] (1,7 %)[11].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

En occitan Plasença deu Toish.

Cette bastide a été créé au XIIIe siècle, à partir d'un hameau appelé Minhac. Plasença / Plaisance a été donné car il évoque la ville italienne de Piacenza qui était alors une cité prestigieuse. Le nom de Plaisance était donc un moyen de donner de l'attractivité à une bastide nouvellement créée.

Le toponyme actuel fut adopté en 1891 comme le précise un extrait du registre des délibérations : «(...) Plaisance du Touch afin d'éviter les erreurs qui se produisent dans l'envoi des lettres qui, la plupart du temps, sont dirigées sur Plaisance du Gers, en fausse direction».

Histoire[modifier | modifier le code]

Plaisance-du-Touch est une ville fondée au Moyen Âge, autour de l'an 1000, la première référence avérée provient d'un document de 1164[12]. Elle fut transformée en bastide en 1285 par Eustache de Beaumarchais, sénéchal de Toulouse, pour le compte du roi.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Plaisance-du-Touch

Son blasonnement est : Écartelé : au premier et au quatrième de gueules à la croix cléchée, vidée, pommetée de douze pièces d'or, au second d'azur à l'écusson d'or au chevron de sable, au troisième d'azur à la fontaine d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants au recensement de 2017 étant compris entre 10 000 habitants et 19 999 habitants, le nombre de membres du conseil municipal pour l'élection de 2020 est de trente-trois[13],[14].

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Commune faisant partie de la sixième circonscription de la Haute-Garonne, de la communauté de communes de la Save au Touch et du canton de Plaisance-du-Touch.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1795 Guilhaume Nouilhan    
1795 1796 Joseph Durand    
1797 1802 Jean-Pierre Castex    
1802 1803 Jean-Paul Lemasson    
1803 1806 Philippe Mauin    
1806 1813 J. Maruadel    
1813 1814 Joseph de Rayne    
1814 1815 Pierre Labarthère    
1815 1826 Joseph de Rayne    
1826 1829 Alexis Reverbel    
1829 1830 C. Courduries    
1830 1831 Pierre Alexis Aime Bories    
1831 1844 Jacques-Marie Mayran    
1844 1853 Jean-Pierre Barthes    
1853 1865 Bernard Labarthère    
1865 1866 Pierre Castex    
1866 1870 Ernest Teulade    
1870 1871 Thomas Larrieu    
1871 1873 Olivier Anquetil    
1873 1884 Ernest Teulade    
1884 1892 Gaston Becquie de Peyreville   Compositeur
1892 1897 Jean Costes    
1897 1900 Thomas Larrieu    
1900 1919 Jean Costes    
1919 1928 Frédéric Bombail    
1928 1943 Guillaume Vernières    
1943 1945 Robert Jammes    
1945 1947 Pierre Marques    
1947 1969 Frédéric Bombail    
1969 1981 Georges Gaubert    
1981 1989 Jean-Pierre Gaubert    
1989 2019
(démission)[15]
Louis Escoula[16] PS (jusqu'en 2017) Chercheur INRA
Conseiller général (1996-2008)
Président de la Communauté de communes de la Save au Touch (2008-2020)
2019 En cours Philippe Guyot PS (jusqu'en 2017)[Note 4] Ingénieur et ex 2ème adjoint de Louis Escoula
Président de la Communauté de communes de la Save au Touch (2020-)
Les données manquantes sont à compléter.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[17],[Note 5] En 2018, la commune comptait 18 888 habitants[Note 6], en augmentation de 10,29 % par rapport à 2013 (Haute-Garonne : +6,32 %, France hors Mayotte : +2,36 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7488598839251 0261 0031 0171 0581 083
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0881 1301 1851 1191 1661 2481 3081 3461 311
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2031 1491 1561 0541 0691 1301 1651 2141 412
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
1 6712 6224 5605 75310 07514 16415 26516 03918 250
2018 - - - - - - - -
18 888--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique
Évolution du rang de la commune
selon la population municipale des années : 1968[20] 1975[20] 1982[20] 1990[20] 1999[20] 2006[21] 2009[22] 2013[23]
Rang de la commune dans le département 20 19 16 10 6 7 6 6
Nombre de communes du département 592 582 586 588 588 588 589 589

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Vie locale[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Plaisance-du-Touch fait partie de l'académie de Toulouse.

Sur la commune de Plaisance-du-Touch, l'éducation est assurée par 4 écoles maternelles, 4 écoles élémentaires, le collège Jules-Verne, une école spécialisée AGOP IME Saint-Jean.

Fédération compagnonnique des métiers du bâtiment des Compagnons du Tour de France,

Service public[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Centre Communal d'Action Sociale, maison de retraite,

Culture[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Football : l'US Plaisance est le sixième club en nombre de licenciés de la région Occitanie. L'équipe 1 évolue en championnat R2

Athlétisme : se pratique au sein d'un club comportant plus de 600 adhérents regroupant plusieurs communes principalement autour de la D 632 traversant la commune.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Golf de Téoula, skatepark, "anneau routier (Jacques Fronton)" de roller[33], courts de tennis (7e club du département), piscine municipale d'été, boulodromes, 4 gymnases, terrain de foot, mur d'escalade,

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La collecte et le traitement des déchets des ménages et des déchets assimilés ainsi que la protection et la mise en valeur de l'environnement se font dans le cadre de la communauté de communes de la Save au Touch[34].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Paul Bernadot.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes et cartes[modifier | modifier le code]

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en celle d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Les eaux continentales désignent toutes les eaux de surface, en général des eaux douces issues d'eau de pluie, qui se trouvent à l'intérieur des terres.
  4. Soutien de La République en marche pour les municipales de 2020.
  5. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 14 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. Répertoire géographique des communes, publié par l'Institut national de l'information géographique et forestière, [lire en ligne].
  3. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  4. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 27 mars 2021).
  5. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 27 mars 2021).
  6. « Unité urbaine 2020 de Toulouse », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 27 mars 2021).
  7. « Base des unités urbaines 2020 », sur www.insee.fr, (consulté le 27 mars 2021).
  8. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  9. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  10. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur le site de l'Institut national de la statistique et des études économiques, (consulté le 27 mars 2021).
  11. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statitiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 14 avril 2021)
  12. « Actualités », sur Plaisance du touch.
  13. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  14. « Résultats des élections municipales et communautaires 2020 », sur https://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Municipales/elecresult__municipales-2020 (consulté le 30 septembre 2020).
  15. https://www.politiquemania.com/forum/modification-f14/demission-escoula-maire-plaisance-touch-t7803.html
  16. http://www.amf31.asso.fr/plaisance-du-touch.html
  17. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  20. a b c d et e INSEE, « Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2012 (1990 à 2012 pour les DOM) », sur insee.fr, (consulté le 10 janvier 2016).
  21. INSEE, « Populations légales 2006 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  22. INSEE, « Populations légales 2009 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  23. INSEE, « Populations légales 2013 des départements et des collectivités d'outre-mer », sur insee.fr, (consulté le 8 janvier 2016).
  24. « Église », notice no PA00094421, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  25. « Château », notice no PA00125569, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  26. « Pont », notice no PA00094422, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  27. damien, « L'Onyx - Accueil - Onyx », sur www.onyx-plaisancedutouch.fr, .
  28. http://plaisancedutouch.fr/articles.asp?idpage=219&idrubrique=51
  29. http://plaisancedutouch.fr/annuaire_accueil.asp?type=1&activite=1&nom=&Submit=Envoyer
  30. http://plaisancedutouch.fr/articles.asp?idrubrique=110&idpage=345
  31. « Festival International du Film de Fiction Historique 2019 », sur Festival International du Film de Fiction Historique.
  32. http://plaisancedutouch.fr/annuaire_accueil.asp?type=1&activite=2&nom=&Submit=Envoyer
  33. http://www.cartogiraffe.com/france/france+m%C3%A9tropolitaine/midi-pyr%C3%A9n%C3%A9es/haute-garonne/toulouse/plaisance-du-touch/patinodrome/
  34. « Le service de collecte des ordures ménagères », sur Plaisance du touch.
  35. Journal La Dépêche du 26/10/2009 Henri Guérin, peintre verrier était connu dans le monde entier.