Plage de la Lède

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plage de la Lède
Defaut.svg
Localisation
Coordonnées
Baigné par
Pays
Commune
La Palmyre (commune des Mathes)
Description
Type
Type de sol
Qualité des eaux
Fonctionnement
Propriété
Publique
Public accepté
Tout public/Naturistes
Période d'ouverture
Toute l'année
Entrée payante
Non
Localisation sur la carte de Charente-Maritime
voir sur la carte de Charente-Maritime
Blue pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Blue pog.svg

La plage de la Lède est une des quatre plages de La Palmyre, station balnéaire de la commune des Mathes, dans le département de la Charente-Maritime et la région Nouvelle-Aquitaine (Sud-Ouest de la France).

Appartenant à la Côte de Beauté, elle se rattache à la presqu'île d'Arvert et à la région naturelle du Royannais. Elle est un des quatre secteurs de la vaste plage de la Grande-Côte avec les plages des Pins de Cordouan, des Combots et de la Grande-Côte proprement dite (ces deux dernières situées sur la commune de Saint-Palais-sur-Mer).

Entièrement couverte de sable blond, bordée par un cordon dunaire et par la pinède des Combots d’Ansoine, la plage de la Lède est naturiste entre les lignes 12 et 15. Comptant parmi les plages naturistes « historiques » de la région royannaise (premier arrêté permettant cette pratique en 1980, reconduit chaque année), elle se veut familiale, et est très fréquenté par la communauté gay[1]. La pratique du naturisme est soumise à un arrêté municipal et se limite à la plage proprement dite, et non aux dunes et à la forêt avoisinante.

Donnant sur l’estuaire de la Gironde, elle est exposée à la houle, bien que dans des proportions moindres que sur la Côte sauvage : l’orientation est en effet différente (Sud-Ouest, alors que la Côte sauvage est plein Ouest). La baignade y est ainsi plus tonique que sur la plage voisine de La Palmyre – Le Clapet, protégée par des bancs de sable, ou sur les plages du cœur de l’agglomération royannaise et propice à certaines activités nautiques (surf ou stand up paddle) ainsi qu’en hiver, au char à voile dont elle est un des principaux spots de la région royannaise avec la conche de Saint-Georges-de-Didonne.

La plage est accessible en voiture par la D25, en vélo par la voie verte de Ronce-les-Bains à Saint-Palais-sur-Mer et par les transports urbains de l’agglomération de Royan (réseau Cara'Bus) en haute saison, ligne 31.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Un endroit très gay », article de Ronan Chérel paru dans Sud-Ouest, 14 août 2010