Place du Marché-aux-Fleurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Place du Marché-aux-Fleurs
Image illustrative de l’article Place du Marché-aux-Fleurs
Place du Marché-aux-Fleurs à Montpellier.
Situation
Coordonnées 43° 36′ 39″ nord, 3° 52′ 38″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Ville Montpellier
Morphologie
Type Place
Forme Carré
Superficie 2 500 m2
Histoire
Anciens noms place des Capucins, place Louis XVI

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Place du Marché-aux-Fleurs

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Place du Marché-aux-Fleurs

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Place du Marché-aux-Fleurs

Géolocalisation sur la carte : Montpellier

(Voir situation sur carte : Montpellier)
Place du Marché-aux-Fleurs

La place du Marché-aux-Fleurs est une place publique de Montpellier, située dans l’Écusson, le centre historique de la ville.

Description[modifier | modifier le code]

La place est délimitée, à l'ouest par la Préfecture de l'Hérault, au sud par la Poste, à l'est par la rue Rosset, au nord par la rue Bonnier d'Alco. Entièrement piétonne à l'exception de la voie de sortie du parking souterrain, elle couvre une superficie d'environ 2 500 m2.

Une fontaine du sculpteur espagnol Manuel Clemente Ochoa a été installée au centre de la place en 1985.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant d'être une place publique, ce lieu abritait l'ancien couvent des Capucins, détruit pendant la Révolution. L'espace dégagé prit le nom de place des Capucins. Sous la Restauration, la place du Marché-aux-Fleurs a porté le nom de place Louis XVI.

De 1883 à 1898, la place était occupée par une halle métallique, qui fut détruite par un incendie. Un marché de fleurs et de primeurs s'y tenait au début du XXe siècle.

Statue de Louis XVI[modifier | modifier le code]

Une statue de Louis XVI, exécutée à Paris par le sculpteur Achille Valois, fut installée au centre de la place le 19 août 1829, dix ans après la commande passée par le conseil municipal[1]. L'œuvre, dont la légende est « À Louis XVI, la ville de Montpellier, 1819 », représente le roi en pied, vêtu d'une toge, tendant la main. Dès la fin de la Restauration, en 1830, la statue est remisée, d'abord à la Citadelle, puis au Musée des moulages de la Faculté de lettres et enfin aux Archives départementales de l'Hérault (la main étant restée tout ce temps aux archives municipales). En 1966, le maire, François Delmas, offrit cette statue à la ville de Louisville aux États-Unis, avec laquelle Montpellier est jumelée depuis 1955.

Activités[modifier | modifier le code]

L'entrée du public à la Préfecture de l'Hérault donne sur la place.

Le parking souterrain Foch est aménagé en partie sous la place depuis 1985.

La place est occupée par les terrasses de plusieurs établissements de restauration (cafés, glaciers, restaurants).

Quartier gay[modifier | modifier le code]

Depuis quelques années, la place est devenue le point central du quartier gay, sorte de Marais parisien à l'échelle montpelliéraine[2]. Plusieurs rues adjacentes comportent des commerces arborant les couleurs de la communauté, plusieurs bars, restaurants et boutiques notamment.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]