Place du Jeu de Balle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place du Jeu de Balle
image illustrative de l’article Place du Jeu de Balle
Fin de marché sur la Place du Jeu de Balle. Église de l'Immaculée Conception à l'arrière-plan
Situation
Coordonnées 50° 50′ 13″ nord, 4° 20′ 44″ est
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale
Ville Bruxelles
Quartier(s) Marolles
Morphologie
Type Place
Forme Rectangulaire
Histoire
Création 1853
Monuments Église de l'Immaculée-Conception, ancienne caserne des pompiers

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Place du Jeu de Balle

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Place du Jeu de Balle

Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

(Voir situation sur carte : Bruxelles)
Place du Jeu de Balle

La place du Jeu de Balle (en néerlandais : Vossenplein) est une place de Bruxelles située en plein cœur du quartier des Marolles. Chaque matin s'y tient un marché aux puces célèbre.

Histoire[modifier | modifier le code]

La place du Jeu de Balle, connue sous le nom de « vieux marché », a été tracée en 1853, en même temps que la rue Blaes. Comme son nom l'indique, les édiles communaux la destinaient à la pratique du jeu de balle pelote, fort prisé à Bruxelles au XIXe siècle. Son nom néerlandais actuel, « Vossenplein », rappelle qu'elle fut aménagée sur l'emplacement d'une usine de locomotives, « La société du Renard ». Le peintre Antoine Wiertz, connu pour ses tableaux de grande dimension, réalisa quelques-unes de ses œuvres les plus monumentales dans ses hangars. En 1873, le conseil communal décida d'y transférer le « marché aux vieilleries et nippes[1] » couramment appelé par la suite le marché aux puces (« den â met », en dialecte bruxellois, en français "le vieux marché"), qui occupait alors la place Anneessens et, selon les termes d'un conseiller communal, nuisait considérablement à l'aspect des nouveaux boulevards centraux. Le marché aux puces se déroule tous les jours de 6 heures à 14 heures. Ce marché était, à l'origine, ouvert à tous le monde. De nos jours, il faut être un marchand ambulant et être inscrit auprès de la ville de Bruxelles pour pouvoir y participer en tant que "marchand abonné" ou " marchand volant".

Édifices notables[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale de l'Immaculée Conception est un bâtiment de style néo-roman, construit de 1854 à 1862, et qui faisait jadis partie du couvent des Capucins.
  • L'ancienne caserne État-major des pompiers de Bruxelles en style éclectique, fut construite en 1859-60 par l'architecte Joseph Poelaert. Désaffectée en 1982 lors du déménagement de l’État-major des pompiers à l'avenue de l'Héliport, l'ancienne caserne abrite maintenant des appartements, des galeries d'art, et des magasins, tandis que son ancien portique d'entrée a été réaménagé en café.

Événements et folklore[modifier | modifier le code]

  • Chaque année, le 20 juillet, la veille de la fête nationale, s'y tient le Bal National[2].et le 21 juillet on peut y partager et fêter le Resto National

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • Cette place est reconnue dans le monde entier grâce à Tintin : c’est en effet ici qu’il achète la maquette du bateau de la Licorne.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pour reprendre l'expression utilisée lors du débat au conseil communal de Bruxelles.
  2. « Bal National - Le plus grand bal populaire de Belgique, une fête pour tous ! », sur balnational.be (consulté le 4 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]