Place des Carmes (Rouen)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Place des Carmes.

Place des Carmes
Image illustrative de l’article Place des Carmes (Rouen)
Vue générale de la place des Carmes.
Situation
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Ville Rouen, Seine-Maritime
Morphologie
Type Place

La place des Carmes est une place arborée, située dans le centre historique de Rouen.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Rues adjacentes

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom de l'ancien couvent des Carmes qui existait depuis 1260 et qui fut détruit à la Révolution.

Historique[modifier | modifier le code]

La place est créée lors de la démolition de l'église Sainte-Apolline et du cloître des Carmes, dont elle occupe l'emplacement[1].

Elle accueille en 1856 le marché aux fleurs qui se trouvait précédemment place de la cathédrale[2]. Ce n'est qu'en octobre 1961 que le marché quitte la place vers la Halle aux Toiles[3].

Une fontaine, provenant du couvent des Carmes démoli en 1810, a été enlevée en avril 1961[3].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Au centre de la place se trouve une statue de Gustave Flaubert, copie inaugurée en novembre 1965, pour remplacer l'originale du sculpteur russe Léopold Bernstamm, inaugurée le près de l'église Saint-Laurent et enlevée par les Allemands en 1941 pour fondre ses 380 kg de bronze vert[3].

Louis-Henri Brévière (1797-1869), graveur, y a vécu.

Théophile Laurent (1847-1906), maire de Rouen, y a vécu.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Thelamon (dir.), Marie et la "Fête aux Normands": Dévotion, images, poésie, Publication Univ Rouen Havre, 2011, 352 p., p.21
  2. Périaux 1870, p. 63
  3. a b et c Pailhès 1994

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicétas Périaux, Dictionnaire indicateur et historique des rues et places de Rouen, revue de ses monuments et de ses établissements publics, Rouen, A. Le Brument, , p. 87
  • Yvon Pailhès, Rouen, un passé toujours présent.., Luneray, éditions Bertout, , p. 182-183
  • Louis Deglatigny, Fouille de la place des Carmes à Rouen en 1923. Cachette de bronze découverte à Biessard, près de Rouen., Rouen, Impr. Lecerf fils, , 36 p.