Place Voltaire (Asnières-sur-Seine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Place Voltaire
Image illustrative de l’article Place Voltaire (Asnières-sur-Seine)
Asnières-sur-Seine - Place Voltaire
Situation
Pays France
Région Île-de-France
Ville Asnières-sur-Seine
Morphologie
Type Place

La place Voltaire est un carrefour situé à Asnières-sur-Seine.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Cette place est située à l'intersection de la route départementale 9 (avenue des Grésillons, et de la rue Pierre-Brossolette dans l'axe du boulevard Saint-Denis à Courbevoie), de la route départementale 15 (Boulevard Voltaire) et de la route départementale 109 (Avenue Gabriel-Péri).

Aujourd'hui, elle est principalement desservie par la station de métro Gabriel Péri.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette place porte le nom de l'écrivain français François-Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778).

Historique[modifier | modifier le code]

A la fin du XIXe siècle, c'était déjà un nœud de communication important, notamment de tramways se dirigeant vers Paris[1],[2],[3]. Notamment, elle était traversée par la ligne 39 « motrice D » reliant Gennevilliers à la place Moncey, ancien nom de la place Clichy[4], dans Paris[5].

La tornade d'Asnières-sur-Seine du 18 juin 1897 y fait quelques destructions.

Projets[modifier | modifier le code]

Asnières-sur-Seine, place Voltaire. Monument à Alfred Durand-Claye

Après avoir connu un certain recul ces vingt dernières années, le secteur Gabriel Péri-Voltaire est au cœur d'un projet de renouvellement urbain[6],[7].

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Asnières-sur-Seine, boulevard Voltaire

Pendant longtemps, elle a été ornée d'une fontaine offerte à la commune, en 1877, par M. Thion de la Chaume[8], et fondue par les ateliers Duresne à Paris. Lors de l'installation du monument de l'ingénieur Alfred Durand-Claye[9] (lui aussi déplacé en 1929 à Gennevilliers)[10], en 1894, elle fut réinstallée place Jean-Jacques-Rousseau, puis fondue en 1940[11].


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire du métro et des tramways de Paris.
  2. État des communes à la fin du XIXe siècle: Alfortville - Asnières, Seine (France). Direction des affaires départementales, 1901.
  3. La ligne 40 - Place de Clichy—Argenteuil Gare
  4. Place Moncey : mais où c'est ?
  5. Gennevilliers
  6. Trois nouveaux chantiers s’ouvrent cet automne
  7. Asnières-sur-Seine - Secteur Gabriel Péri - Voltaire
  8. Inventaire général des œuvres d'art décorant les édifices du département de la Seine, Seine (France). Service des beaux-arts, 1879.
  9. Monument d'Albert Durand Claye.
  10. Monument à Alfred Durand-Claye – Gennevilliers
  11. Fontaine Jean-Jacques Rousseau (fondu) – Asnières.