Place Mazas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

12e arrt
Place Mazas
Image illustrative de l’article Place Mazas
Vue de la place avec l'entrée de l'Institut médico-légal.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Quinze-Vingts
Voies desservies Quai de la Rapée
boulevard Diderot
boulevard de la Bastille
Morphologie
Longueur 230 m
Historique
Dénomination Décret du (place du Colonel-Mazas)
Géocodification
Ville de Paris 6148
DGI 6230
Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
Place Mazas
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Place Mazas
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place Mazas est une voie du 12e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La place Mazas localisée dans le quartier des Quinze-Vingts, est située le long du quai de la Rapée, au niveau du pont d'Austerlitz, entre le boulevard Diderot et le boulevard de la Bastille.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Cette place est dénommée en l'honneur de Jacques François Marc Mazas (1765-1805), colonel du 14e régiment d'infanterie de ligne mort à la bataille d'Austerlitz.

Historique[modifier | modifier le code]

Le décret prévoyait la formation d’une place demi-circulaire qui n’a pas été exécutée. Elle reçoit le nom de « place du Colonel-Mazas » par le décret du . L’odonyme s’est simplifié en « place Mazas ». L'espace dégagé de la tête de pont forme alors deux grandes esplanades plantées symétriquements sur la rive droite de la Seine. La construction de la ligne 5 du métro et la localisation de la station Quai de la Rapée ont modifié ce dispositif au début du XXe sans remettre en cause sa géométrie.

Un décret du a déclassé la partie est de la place en vue de la construction de l’Institut médico-légal de Paris (IML)[1] et de la création du square Albert Tournaire.

Jusqu'en 1952, la partie ouest de place Mazas s'agrémentait d'un joli jardin à la française du côté de la station Quai de la Rapée. Ce jardin réalisé a la fin des années 1920 a été détruit lors de l'élargissement de la chaussée et du pont rail franchissant l'écluse puis la construction de la voie Georges Pompidou et remplacé par un parking automobile pendant quarante ans.

La place Mazas a fait l'objet en 2016 d'une consultation lancée à l'initiative de la Mairie de Paris dans le cadre de l'appel à projet "Réinventer la Seine" [2]. Le projet retenu dans le cadre de cette consultation prévoit notamment la construction d'un immeuble de 7 étages de logements en coliving et des espaces d'animation d'ici 2021[3]. La concertation sur ce projet est en cours.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997, etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117), p. 116.
  2. « Réinventer la Seine à Paris : l’Atelier de l’Arsenal va révolutionner la place Mazas », leparisien.fr,‎ 2017-07-19cest15:36:10+02:00 (lire en ligne, consulté le ).
  3. « Quai de la Rapée / place Mazas (75) | Sites | Réinventer la Seine / Appel à projets urbains innovants », sur www.reinventerlaseine.fr (consulté le ).