Place Carnot (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Place Carnot
Localisation
Pays France
Ville Romainville
Coordonnées
géographiques
48° 53′ 00″ nord, 2° 26′ 27″ est

Géolocalisation sur la carte : Paris et la petite couronne

(Voir situation sur carte : Paris et la petite couronne)
Place Carnot
Caractéristiques
Historique
Mise en service Prévue pour 2022-23
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station non
Ligne(s) (M)(11)
Correspondances
Tramway (T)(1)
Bus (BUS) RATP 105 129 318 322
(11) (en 2023)

Place Carnot est le nom provisoire d'une future station de la ligne 11 du métro de Paris.

Projet[modifier | modifier le code]

Déjà à la fin des années 1920, il était envisagé de faire de la place Carnot, à Romainville, le terminus de la ligne 11[1].

En 2023, la station desservira les communes de Romainville et de Noisy-le-Sec.

La station Place Carnot s’insèrera à une soixantaine de mètres au sud de la place du même nom selon un axe est-ouest, quasi-perpendiculairement à la rue de la République et au boulevard Henri-Barbusse. Elle sera construite sous la pointe de l’îlot entre la rue de la République et le boulevard Henri-Barbusse.

L’accès principal se situera sur la pointe de cet îlot et comportera deux escaliers mécaniques et des ascenseurs, à proximité immédiate de la future station de la ligne du tramway T1. L'accès secondaire se trouvera à l’entrée de la rue Carnot, menant tout droit à la mairie et comportera un escalier fixe et deux escaliers mécaniques. Une issue de secours avenue Kérautret est également envisagée.

Les quais se trouveront à une profondeur importante, environ 25 m, et s’étendront à l’est vers la villa de Brazza[2].

Cette station desservira le quartier autour de la place Carnot et sera située à environ 400 mètres au sud-est de la mairie de Romainville. Elle permettra également de desservir la cité Cachin, la future base de loisirs et de plein air de la Corniche des Forts et certains quartiers de Noisy-le-Sec[3].

Construction[modifier | modifier le code]

Une grande partie de la station est prévue sous des espaces bâtis privés, de l’autre côté du boulevard Henri-Barbusse, qui sont conservés. Un ouvrage voûté permettant l’implantation des quais sera construit sous le boulevard Henri-Barbusse et l’îlot entre ce dernier et l’avenue Kérautret. Seul le puits de la station qui accueillera par la suite l’accès principal sera réalisé à ciel ouvert[4].

Correspondances[modifier | modifier le code]

La station pourrait être desservie par la ligne de tramway T1, après son prolongement vers la gare du Val de Fontenay, ainsi que par les lignes de bus 105, 129, 318 et 322 du réseau de bus RATP et, la nuit, par les lignes N12 et N23 du réseau de bus Noctilien.

Notes et références[modifier | modifier le code]