Place Ampère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place Ampère
Image illustrative de l'article Place Ampère
Charles Textor, Monument à Ampère (1888), Lyon, place Ampère.
Situation
Coordonnées 45° 45′ 11″ nord, 4° 49′ 44″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Ville Lyon
Quartier(s) Ainay (2e arr.)
Tenant Rue d'Auvergne
Aboutissant Rue des Remparts-d'Ainay
Morphologie
Type Place semi-fermée
Forme Carrée
Histoire
Création 1re moitié XIXe siècle
Anciens noms Place Henri IV
Place de l'Espérance
Monuments Monument à Ampère par Charles Textor
Protection Site du centre historique

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Place Ampère

La place Ampère est une place piétonne carrée du 2e arrondissement de Lyon (quartier Presqu'île). Elle se trouve à l’écart et au milieu de la rue Victor-Hugo.

Le Monument à Ampère (1888) réalisé par le sculpteur Charles Textor et l'architecte Joseph-François Dubuisson[1], représente le grand homme de science, siégeant au centre de la place sur un piédestal de pierre cantonné de sphinx et gravé de ses nombreux titres de gloire. Il a été inauguré à Lyon le par le président de la République Sadi Carnot[2],[3].

La place est bordée d'immeubles du XIXe siècle et d'un bureau de poste. La bouche de métro Ampère - Victor Hugo donne sur cette place.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dessinée durant la première moitié du XIXe siècle avec l’aménagement de la rue Victor-Hugo, elle fut réaménagée en 1976, au moment de l’arrivée du métro[4].

La place fut dénommée place Henri IV de 1828 à 1848, puis de 1849 à 1884. En 1848-1849, elle fut rebaptisée place de l'Espérance. Le nom actuel lui a été attribué par une délibération du [5].

Accessibilité[modifier | modifier le code]

Ce site est desservi par la station de métro Ampère - Victor Hugo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léon Charvet, Lyon artistique. Architectes : notices biographiques et bibliographiques avec une table des édifices et la liste chronologique des noms, Lyon, Bernoux et Cumin, , 436 p. (lire en ligne), p. 132 à 133
  2. Mémoires de l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Lyon, Académie des sciences, belles-lettres et arts (Lyon).
  3. « Monument à Ampère – Lyon », notice sur e-monumen.net.
  4. Rues de Lyon - Place Ampère
  5. Maurice Vanario, Rues de lyon à travers les siècles, ELAH, Lyon, 2002.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :