Place Édouard-Renard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

12e arrt
Place Édouard-Renard
Image illustrative de l’article Place Édouard-Renard
Vue de la place.
Situation
Arrondissement 12e
Quartier Bel-Air
Début Boulevard Poniatowski et boulevard Soult
Fin Avenue du Général-Laperrine et avenue Armand-Rousseau
Morphologie
Longueur 100 m
Largeur 84 m
Historique
Création 1932
Dénomination
Géocodification
Ville de Paris 3181
DGI 3156

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Place Édouard-Renard
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La place Édouard-Renard est une voie située dans le quartier du Bel-Air du 12e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

La place Édouard-Renard est accessible à proximité par la ligne de métro (M)(8) à la station Porte Dorée ainsi que par les lignes de bus RATP 87 PC2.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Elle porte le nom du gouverneur général de l'Afrique-Équatoriale française et préfet de la Seine, Édouard Renard (1883-1935)[1], en raison de la proximité du musée des Colonies[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Ancienne partie de l'avenue Daumesnil, la place a été créée en 1932 dans le cadre de l'aménagement de la porte Dorée suite à l'exposition coloniale de 1931. Elle prend son nom actuel en 1935.

En 1987, le terre-plein central accueillant la fontaine est individualisé de la place et prend le nom de « square des Anciens-Combattants-d'Indochine ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Notice biographique d'Édouard Renard, www.sfhp.fr.
  2. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Paris, Les Éditions de Minuit, 1972, 1985, 1991, 1997 , etc. (1re éd. 1960), 1 476 p., 2 vol.  [détail des éditions] (ISBN 2-7073-1054-9, OCLC 466966117, présentation en ligne), p. 469.
  3. Alfred Fierro, Histoire et mémoire du nom des rues de Paris, éditions Parigramme, 1999, 430 p. (ISBN 2-84096-116-4), p. 209.