Pitfall!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pitfall!
Éditeur Activision
Développeur Activision
Concepteur David Crane

Date de sortie 1982
Genre Plates-formes
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Atari 2600, Atari 5200, Atari 8-bit, ColecoVision, Commodore 64, Intellivision

Pitfall! est un jeu vidéo sorti en 1982, considéré comme l'un des premiers jeux de plate-forme. Pitfall a été créée par David Crane cofondateur d'Activision[1]. Il y a eu plusieurs jeux dans la série depuis : Pitfall II (1984), Pitfall: The Mayan Adventure (1994), Pitfall : L'expédition perdue (2004).

Pitfall! fait partie des best-sellers de l'Atari 2600 avec la vente de plus que 4 million de copies[2].

Il est intégré dans la compilation A Collection of Activision Classic Games for the Atari 2600.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur incarne Pitfall Harry, un explorateur qui doit ramasser des objets éparpillés dans la jungle pour récolter 32 objets dans un laps de temps défini tout en évitant nombre d'embûches tels que sables mouvants, serpents, tapirs, singes, jaguars, chauves-souris, dieux mayas, liquides corrosifs, etc. Il peut éviter les trous, sauter par-dessus les obstacles, rebondir sur les toiles d'araignées, se balancer de liane en liane et attraper d'autres lianes élastiques qui lui permettent de monter verticalement.

Suites[modifier | modifier le code]

Sega obtient la licence de Pitfall! en 1985 pour faire une version arcade de Pitfall II: Lost Caverns. Cette nouvelle version fut adaptée sur sa console SG-1000.

Une suite a été annoncée en décembre 2008 exclusivement sur la Wii. Finalement sortie le 13 février 2009, elle porte le titre de Pitfall : La Grande Aventure mais il ne s'agit en réalité que d'un portage de Pitfall : L'Expédition perdue, sorti en 2004, sur cette console.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Player One 048 - Page 032 (1994-12). Interview David Crane
  2. (en-US) Levi Buchanan, « Top 10 Best-Selling Atari 2600 Games », sur IGN, (consulté le 28 mars 2018)