Pistolet à peinture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir pistolet.

Le pistolet à peinture est un outil utilisé pour pulvériser des peintures sur tous types de supports. Le support peut être le bois, les plastiques, les résines, les matériaux en fibres, les métaux.

Principe de fonctionnement.[modifier | modifier le code]

L'Homme du Paléolithique pulvérisait déjà de la peinture grâce à de l'air pulsé[1].


Plusieurs types de pistolet :

  • Les Pistolets Pneumatiques Conventionnels : La pulvérisation est obtenue par projection de la peinture grâce à un flux d'air comprimé. L'alimentation du pistolet peut se faire par gravité (avec un godet fixé au dessus du pistolet), par aspiration (en utilisant un godet fixé sous les pistolet) ou par pression (les pistolet est alors alimenté grâce à une pompe ou un pot sous pression) ;
  • Les Pistolets AIRLESS®: La pulvérisation est obtenue par passage de la peinture à haute pression à travers un orifice (la buse). Ces pistolets sont nécessairement alimentés par un pompe haute pression (de 120 bars à 480 bars);
  • Les Pistolets AIRMIX®: La pulvérisation est obtenue par passage de la peinture à moyenne pression (de 35 bars à 120 bars) à travers un orifice et par l'adjonction d'air comprimée à la sortie de cet orifice pour améliorer la forme et la qualité de l'atomisation ;
  • Les pistolets électrostatiques peuvent soit être une amélioration des pulvérisations pneumatiques et AIRMIX®. Dans ce cas, il s'agit d'améliorer le taux de transfert par effet d'attraction électrique entre les gouttelettes de peinture et la surface à couvrir. Soit, ils peuvent servir à appliquer des peintures sous forme de poudre qui sans effet electrostatique ne tiendraient pas sur la surface à peindre.

Suivant le type utilisé les rendements (taux de transfert) sont de 30 % à 80 % de peinture réellement projetée sur le support.

Les pompes à peinture[modifier | modifier le code]

  • Haute pression (de peinture) : plusieurs brevets protègent le procédé.

Notes et références[modifier | modifier le code]