Piscine du Tennis-Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Piscine du Tennis-Club
Tennis club 527.JPG
Vue sur la piscine
Présentation
Type
XXe siècle
Style
Propriétaire
privé
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
15, rue LagriveVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Marne
voir sur la carte de la Marne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Reims
voir sur la carte de Reims
Red pog.svg

La piscine du Tennis-club est une piscine protégée des monuments historiques, appartenant au tennis club, une association sportive situé à Reims (Marne, Champagne-Ardenne, France).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le tennis club est fondé après la Première Guerre mondiale avec l'aide du Comité américain pour les régions dévastées. Les premiers président d'honneur sont Mesdames A.M. Dike, A. Morgan et Monsieur le marquis de Polignac. Le président étant Maxence de Polignac.

La piscine est créée en 1920 par l'architecte Jacques Rapin[1] dans le style Art déco. La piscine, la pergola, les bancs, les jardinières, les sols, les murets et les murs qui la bordent sont inscrits au titre des monuments historiques depuis le [1]. Le projet d'aménagement de l'ensemble de l'îlot et les bâtiments primitifs hormis la piscine sont dus à Edouard Redont, architecte et paysagiste qui signa le permis de construire.

Architecture[modifier | modifier le code]

La colonnade.

La piscine est en béton armé et possède une pergola[1] a été construite et inauguré par l’architecte Jacques Rapin en 1922-23. L'interêt du lieu réside dans ses deux bassins qui furent le lieu de développement du water-polo, du plongeon dans un idéal de développement corporel par le sport. L'intérêt esthétique est également dans les mosaïques, les bacs et le décor à bandeau.

À partir des années 1920 la piscine est aussi le lieu de concerts et de spectacles, puis un renouveau par sa mise en valeur par Olivier Rigaud, qui fait ainsi apposer une plaque rue Lagrive.

Les autres bâtiments[modifier | modifier le code]

Il y a un club avec vestiaires et salle de restauration, des courts de tennis couverts et d'autres à l'air libre. Le premier bâtiment en bois qui protégeait les courts était une oeuvre de Redont, il a disparu à la sortie de la Deuxième guerre mondiale pour être remplacé dix ans après par un hall en béton armé qui est de Jacques Herbé et des frères Maurice et Guy Galloy. La couverture la plus moderne qui est métallique est l'œuvre de G. Henry qui date de 2001-2006.

En images[modifier | modifier le code]

Cour[modifier | modifier le code]

Par son entrée rue de Lagrive, l'entrée longe la piscine pour donner sur une cour ombragée bornée par les bâtiments et ainsi créer une partie abritée de la rue. C'est l'œuvre d'Édouard Redont qui est aussi l'architecte du club house. Ce club bâti en 1922 est dans un style cottage avec cheminée et galerie à balustrade en bois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]