Pironchamps

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pironchamps
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Charleroi
Commune Farciennes
Code postal 6240
Zone téléphonique 071
Géographie
Coordonnées 50° 25′ nord, 4° 31′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Pironchamps

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Pironchamps

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Pironchamps

Pironchamps (en wallon Pirontchamps) est un ancien village du Hainaut, en Belgique, aujourd'hui section de la commune de Farciennes, située en Région wallonne dans la province de Hainaut. Il est largement intégré dans la métropole urbaine de Charleroi. C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

Pironchamps fut durant de nombreuses années[Quand ?], la commune la plus pauvre de Wallonie, rassemblant une population composée essentiellement de retraités et de chômeurs (demandeurs d'emplois).

Reprise dans la plus petite fusion belge en nombre de communes (2, le minimum évidemment possible), Pironchamps n'a forcément par vu ce statut s'améliorer. L'entité ainsi créée demeure une des plus pauvres de Belgique en revenu moyen par habitant et souffre d'une des plus haut taux de chômage.

Par ailleurs, le tracé de la RN 90 (Route dite de la Basse-Sambre), a littéralement coupé l'ancienne commune en deux, justifiant les appellations souvent utilisées[Par qui ?] de Pironchamps Haut et Pironchamps Bas[réf. nécessaire]. Cette route a en outre privé les Pironchampions d'une salle[Laquelle ?] et d'une partie d'un beau[évasif] bois. Des plantations compensatoires ont été effectuées à flanc de talus de cette route, mais il demeure une zone en attente d'assainissement et d'embellissement sur la limite avec le territoire de Farciennes.

Pironchamps est cependant un nom bien connu, du moins dans le monde chrétien catholique[Par qui ?], et plus précisément chez les fervents du culture marial. Un sanctuaire y est en effet dédié à Notre-Dame de Fatima ; il est officiellement reconnu[réf. souhaitée] par les autorités religieuses du sanctuaire de Fatima, au Portugal, endroit où eurent lieu, dit-on, les apparitions de la Vierge à trois enfants, origine de cette dévotion. Le deuxième dimanche du mois de juin un pèlerinage annuel amène à Pironchamps des cars de croyants issus de plusieurs pays européens[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Lépine, « Les charbonnages du Pays noir en cartes postales anciennes », Cercle d'Histoire de Cerfontaine, no 503,‎

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le guide des pèlerinages de Belgique, Éditions de l’Octogone, Bruxelles, 1994, p.174