Pin (Haute-Saône)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pin.

Pin
Pin (Haute-Saône)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Vesoul
Canton Marnay
Intercommunalité Communauté de communes du Val marnaysien
Maire
Mandat
Stéphane Glorieux
2014-2020
Code postal 70150
Code commune 70410
Démographie
Population
municipale
700 hab. (2017 en augmentation de 2,94 % par rapport à 2012)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 19′ 25″ nord, 5° 51′ 55″ est
Altitude Min. 203 m
Max. 368 m
Superficie 14,04 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône
Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Pin
Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône
Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Pin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pin

Pin est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Cette commune a pour caractéristique de posséder une connexion internet très douteuse. En effet, environ 80% des bâtiments possèdent une vitesse de connexion à moins de 3 Mb/s: ce qui est "exécrable". De plus, le sujet de la fibre optique ne se fait pas entendre dans les rues de Pin. Les citoyens quant à eux voudraient l'installation de ce dispositif[réf. nécessaire]

Géographie[modifier | modifier le code]

Depuis la Révolution française et la départementalisation, la rivière Ognon sépare administrativement les deux départements franc-comtois du Doubs et de Haute-Saône. L'ancienne commune de Pin-l'Émagny s'est donc vue scinder en deux parties, au nord de l'Ognon, Pin (Haute-Saône) et au sud Émagny (Doubs). Émagny se retrouve donc sans église, qui se trouve désormais sur la commune de Pin. Les liens attachant les deux communes limitrophes sont restés toutefois assez forts dans la population et l'on nomme encore maintenant parfois l'agglomération « Pin-l'Émagny »[réf. nécessaire].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Autoreille Gézier-et-Fontenelay Rose des vents
Courcuire
Beaumotte-lès-Pin
N Vregille
O    Pin    E
S
Émagny (Doubs) Moncley (Doubs)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pinus en 1120, Pin en 1145, Pins en 1152, Pyns en 1258, Pin l’Émagny vers 1625 [1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1287, Pin se trouve sur les terres de Guillaume d'Apremont.

Le 15 juin 1477, près du village, l’armée de Georges II de la Trémoille met en déroute celle de Hugues de Châtel-Guyon, oncle du prince d'Orange.

En 1625, l'imprimeur Bisontin Toussaint Lange installe ses presses à Pin. Elles seront détruites au cour de la Guerre de Dix Ans[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Carte départementale représentant en rouge les communes de la communauté de communes du Val marnaysien de Haute-Saône et en marron celles du Doubs.

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle fait partie depuis 1826 du canton de Marnay[2]. La composition de ce canton a été modifiée dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune faisait partie de la communauté de communes de la vallée de l'Ognon créée le . Celle-ci a fusionné avec d'autres pour former, le la communauté de communes du Val marnaysien, dont la commune est désormais membre.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 2005 2014 Chantal Fricot[3]    
2014[4] En cours
(au 22 janvier 2016)
Stéphane Glorieux    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2017, la commune comptait 700 habitants[Note 1], en augmentation de 2,94 % par rapport à 2012 (Haute-Saône : -1,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
610596591563596604663675704
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
616629654577572588572535546
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
503514522444448447405389391
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
385360354426504569689687690
2017 - - - - - - - -
700--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture[modifier | modifier le code]

Côté associatif, la commune de Pin possède un Orchestre d'harmonie reconnue régionalement et nationalement et qui a fêté en 2015 son 130e anniversaire[8]. En 2014, cet orchestre a obtenu un premier prix au Concours National avec 18/20 et est désormais classe dans la catégorie Excellence [9].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et Monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Haute-Saône: Nouveau dictionnaire des communes. Tome 4
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, publiée le 23 janvier 2013, consultée le 18 juillet 2013
  4. « Liste des maires de la Haute-Saône » [PDF], Liste des maires de la Haute-Saône et des présidents de communautés de communes, Préfecture de la Haute-Saône, (consulté le 19 novembre 2016).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. « Les 130 ans de l’Orchestre d’Harmonie », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne) « En 1885 , les habitants des villages de Pin et Emagny et quelques communes environnantes décident de créer une fanfare pour animer les fêtes et accompagner les manifestations publiques. La direction en est confiée à M. Pauphar, chef de musique militaire à Besançon ».
  9. « L'Orchestre », (consulté le 15 novembre 2017) : « L’OHPE se présentait le dimanche 18 mai 2014 à un Concours National de la Confédération Musicale de France organisé à Audincourt. Loin de la performance, c’est bel et bien un exploit que l’ensemble des musiciennes et musiciens de l’orchestre a accompli en décrochant un Premier Prix mention Très Bien dans la catégorie « Supérieur ». Avec une note de 18/20, l’OHPE accède pour la première fois de son histoire à la division « Excellence ». Un véritable exploit pour cette harmonie d’un petit village rural de 600 habitants. »
  10. Fiche biographique sur le site de l'Ordre de la Libération[1]