Pile Bichromate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Piles Bichromate. À gauche, type Poggendorff, a droit, type Fuller.

La Pile Bichromate est une pile électrique. Elle consistait en une anode de zinc dans l'acide sulfurique diluée, et une cathode de carbone dans une solution acidifiée de dichromate de potassium. L'ancien nom de dichromate de potassium était bichromate de potassium. La pile a été réalisée en deux formes - du type à fluide unique, attribuée à Poggendorff et du type à deux fluides, attribuée à Fuller. Dans les deux cas, la tension de pile était de 2 volts[1].

Pile Poggendorff[modifier | modifier le code]

La pile était mise en place dans une bouteille en verre à goulot longue avec une plaque de zinc située entre deux plaques de carbone. L'électrolyte et oxydant étaient mélangés. Le mélange dissolvait la plaque de zinc, même lorsque la pile n'était pas utilisée, il y avait donc un mécanisme de retrait de la plaque de zinc du liquide et de mise à l'abri dans le goulot de la bouteille.

Pile Fuller[modifier | modifier le code]

La pile a été mise en place dans un pot de verre contenant la solution acidifiée de dichromate de potassium, la plaque de carbone et un pot poreux. Le pot poreux contenait de l'acide sulfurique dilué et la plaque de zinc.

Détails[modifier | modifier le code]

La tension électrique de la Pile Bichromate est 2 volt et provient de la réaction suivante[2] :

3Zn + 7H2SO4 + K2Cr2O7 → 3ZnSO4 + K2SO4 + Cr2(SO4)3 + 7H2O

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ayrton, W.E. and Mather, T. Practical Electricity, Cassell et Cie, London, 1911, p. 185-187
  2. https://drc.libraries.uc.edu/bitstream/handle/2374.UC/731651/The_Dichromate_Cell.pdf?sequence=1