Piketberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Piketberg
Église réformée hollandaise de Piketberg
Église réformée hollandaise de Piketberg
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province Cap-Occidental
District West Coast
Municipalité Bergrivier
Code postal 7320
Démographie
Population 12 075 hab. (2011)
Densité 910 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 54′ sud, 18° 46′ est
Superficie 1 327 ha = 13,27 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Piketberg

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Piketberg

Piketberg est une petite ville d'Afrique du Sud située dans la province du Cap-Occidental, sur les bords du fleuve Berg.

Démographie[modifier | modifier le code]

Les 12 075 résidents de Piketberg sont majoritairement issus de la population coloured (76,36%). Les blancs et les populations noires représentent respectivement 14,34 % et 8,08 % des habitants[1].

Les habitants ont majoritairement l'afrikaans pour langue maternelle (92,69%).

Historique[modifier | modifier le code]

La région est historiquement peuplé de Khoikhoi et de San dont il reste des vestiges rupestres. Le village de Piketberg, d'abord écrit "Piquetberg", fut fondé en 1836 et placé jusqu'en 1901 sous la gestion du conseil de l'église réformée. Le village devint un centre agricole régional.

De 1938 à 1954, Piketberg fut la circonscription électorale de Daniel François Malan (premier ministre d'Afrique du Sud de 1948 à 1954) puis plus tard celle de Dawie de Villiers (1981-1996). Piketberg est aussi le lieu de naissance d'Andries Treurnicht, le chef du parti conservateur d'Afrique du Sud, et de Sheila Cussons, peintre et poétesse de langue afrikaans.

Administration[modifier | modifier le code]

Depuis 2000, Piketberg est le principal centre urbain de la municipalité de Berg River (regroupant les localités et villages de Velddrif, Porterville, Aurora, Redelinghuys, Eendekuil, Goedverwacht et Wittewater).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]