Pih Poh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pih Poh
Description de cette image, également commentée ci-après
Pih Poh en live au Théâtre antique de Vienne.
Informations générales
Nom de naissance Pierre Enderlen
Naissance (32 ans)
Belfort, Territoire de Belfort, Drapeau de la France France
Activité principale Rappeur, auteur, interprète
Genre musical Hip-hop, rap français, chanson française
Instruments Voix
Site officiel pihpoh.net

Pih Poh, de son vrai nom Pierre Enderlen, né le à Belfort, dans le Territoire de Belfort, est un rappeur, auteur et interprète français. Pih Poh est actuellement accompagné sur scène et en studio de ses musicien-compositeurs Pierre Michelet et Arnaud Krivaneck.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre est né le à Belfort, dans le Territoire de Belfort, Pih Poh découvre la culture hip-hop à l'âge de 13 ans avec DJ Frakass qui l'initie à la pratique du scratch. En 2005, il écrit ses premiers textes de rap et collabore avec le beatmaker DJ Ganjak. Ils vont créer ensemble le collectif Systematik. Pih Poh se lance en solo en 2007 avec son premier album Endoctrinement musical produit par DJ Ganjak dans lequel il invite les artistes Jesers, et OGB du groupe Mafia K'1 Fry.

Il est repéré au niveau national en 2011 en présentant son deuxième album Pihpohcondriak dans lequel on trouve notamment des titres partagés avec La Caution, OGB, ou encore Paporeto. Ce projet lui permet de multiplier les concerts à travers la France et dans plusieurs pays du monde comme le Brésil, la Palestine, le Kurdistan d’Irak ou encore la Colombie. Il participe notamment au Festival Hip-Hop Al Parque (es) à Bogota en 2012 où il joue devant 60 000 personnes[1]. Il fait alors ses preuves entouré de musiciens sur la scène de la plage des Eurockéennes de Belfort en 2013, au Printemps de Bourges en tant qu'Inouïs en 2014, et sur des premières parties avec notamment le groupe IAM et l’humoriste Gad Elmaleh.

Depuis juillet 2014 Pih Poh est encadré par l'Opération Iceberg[2], un accompagnement expérimental pour les artistes émergents. Ce projet transfrontalier porté par les Eurockéennes de Belfort mais aussi la fondation CMA permet à Pih Poh d'effectuer des résidences, des formations (notamment avec Côme Aguiar membre de Silmarils) et des concerts additionnels en France et en Suisse.

En mars 2015, Pih Poh fait partie des 24 groupes sélectionnés par France Inter[3],[4] dans le cadre de l'émission Partons en live, La Relève, présenté par André Manoukian et avec Alain Chamfort en tant que président du Jury. Il terminera finalement 5e, aux portes de la demi-finale, après trois passages radio enregistrés notamment aux Trois Baudets et au studio 105 de la Maison de la Radio[5]. En mai 2015, ilpublie un EP intitulé Toi. Le titre phare Laisse-moi rentre en playlist sur la radio suisse romande Couleur 3[6]. En juin 2015, il signe avec le tourneur Caramba Spectacles[7].

En juin 2016, Pih Poh sort un Ep intitulé "Aurore", annonçant les prémices de son prochain album prévu pour Octobre 2016. Ce nouveau projet est paru accompagné d'un nouveau clip intitulé "Creux"[8].

Il a pu défendre ces nouveaux titres en jouant au Paléo Festival Nyon[9] en juillet 2016. Un documentaire sur son concert au festival a été diffusé sur TV5 Monde[10].

On retiendra également son passage dans l'émission d'Europe 1 Social Club[11] en tant qu'invité du journaliste Frédéric Taddeï.


Afin d'illustrer le single " Mademoiselle", un clip a été tourné au Creux-du-Van en Suisse. L'artiste a fait confiance au réalisateur Florian Coulon pour réaliser cette vidéo, avec la participation de l'acteur Jean-Louis Garçon[12]. Le 14 octobre 2016 est né son nouvel album "Par vagues"[13]. Un album très bien reçu par les médias comme le démontre son invitation sur le plateau de France 3[14].

Suite à la sortie de son nouvel Opus, Pih Poh sera en tournée jusqu'à octobre 2017 pour partager la scène avec des artistes de renoms tels qu'Abd al Malik ou encore Claudio Capéo.

Pih Poh prend également de son temps pour donner des ateliers d'écritures en milieu carcéral, mais aussi dans les collèges et lycées de sa région natale[15].

L'artiste s’est dernièrement fait remarquer avec sa web-série « J’irai chanter chez vous » dont le concept est simple et osé : Sonner, rentrer et chanter chez de parfaits inconnus[16].

En mars 2017 il décide de passer le casting des Musiciens du métro à Paris. Ses prestations au cœur des sous-sols de la capitale l'ont propulsé jusque sur la scène de L'Olympia aux coté de M , Oxmo Puccino , Tété où il a pu dévoiler au grand public sa reprise de Charles Aznavour "Je m'voyais déjà".

Les médias se sont emparés de son histoire «Du métro à l’Olympia». Les journaux télévisés de TF1, France 3[17], l’émission musicale de France 2 Alcaline, Le Figaro[18], Le Parisien[19], et France Inter[20],[21] en ont parlé.

L’année 2017 aura été également marquée par la naissance d’une collaboration avec André Manoukian. Une session piano-voix qui a donné une version unique d’un des titres phares de PIHPOH «Laisse-moi»[22].

Après s'être produit en 2017 à l’Olympia, Au Festival de la paille, dans des zéniths en premières parties de Claudio Capéo, 2018 s’annonce prometteur car l’artiste est déjà annoncé à l’affiche des festivals Rolling Saône[23], Art Rock[24], Solidays, Eurockéennes[25] mais aussi aux Arènes de Béziers.


Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Sur scène[modifier | modifier le code]

Tournées à l'International : Brésil, Colombie, Serbie, Palestine, Kurdistan d'Irak[30].

France et autres :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Hip Hop Al Parque 2012 », sur hiphopalparque.gov.co, (consulté le 4 août 2015).
  2. « Le rap français tient son héritier », sur Opération Iceberg, (consulté le 7 août 2015).
  3. « Pih Poh et la Relève », sur France Inter, (consulté le 6 août 2015).
  4. « Pih Poh sur France Inter », sur France Inter, (consulté le 6 août 2015).
  5. « Pih Poh et la Relève à la maison de la Radio », sur Maison de la Radio, (consulté le 6 août 2015).
  6. « Pih Poh Couleur 3 », sur Radio télévision suisse, (consulté le 4 août 2015).
  7. « Pih Poh Artiste Caramba » (consulté le 6 août 2015).
  8. « Pih Poh - Creux », sur Youtube, (consulté le 30 octobre 2016)
  9. « Pih Poh au Paléo Festival », sur Paléo Festival de Nyon, (consulté le 30 octobre 2016)
  10. « Pih Poh - Paléo Festival - TV5 », sur TV5 Monde, (consulté le 30 octobre 2016)
  11. « Pih Poh - Social Club Europe 1 », sur Europe 1, (consulté le 30 octobre 2016)
  12. « Pih Poh - Mademoiselle », sur Youtube, (consulté le 30 octobre 2016)
  13. « Pih Poh et son nouvel Album "Par Vagues" », sur L'Est républicain, (consulté le 30 octobre 2016)
  14. « Pih Poh - Par Vagues - France 3 », sur France 3, (consulté le 30 octobre 2016)
  15. « Pih Poh - Ateliers d'écriture », sur France 3, (consulté le 30 octobre 2016)
  16. « Pih Poh - JCCV », sur France 3, (consulté le 8 février 2017)
  17. « Pih Poh - JT de France 3 », sur Culture Box, (consulté le 3 mai 2018)
  18. « Pih Poh - Le Figaro 20 ans des Musiciens du métro », sur Le Figaro, (consulté le 3 mai 2018)
  19. « Pih Poh - Le Parisien 20 ans des Musiciens du métro », sur Le Parisien, (consulté le 3 mai 2018)
  20. « Pih Poh - France Inter 20 ans des Musiciens du métro », sur France Inter, (consulté le 3 mai 2018)
  21. « Pih Poh - France Inter Par Jupiter 2017 », sur France Inter, (consulté le 3 mai 2018)
  22. « Pih Poh - Laisse-moi avec André Manoukian », sur Youtube, (consulté le 3 mai 2018)
  23. « Pih Poh - Festival Rolling Saône 2018 », sur Rolling Saône Festival, (consulté le 3 mai 2018)
  24. « Pih Poh - Festival Art Rock 2018 », sur Art Rock Festival, (consulté le 3 mai 2018)
  25. « Pih Poh - Eurockéennes de Belfort 2018 », sur Eurockéennes de Belfort, (consulté le 3 mai 2018)
  26. « Pih Poh sort son deuxième album », sur France TV Info, Culture Box, (consulté le 4 août 2015).
  27. « Le nouveau disque de Pih Poh sortira lundi », sur l'Est républicain, (consulté le 4 août 2015).
  28. « Pih Poh, le rappeur voyageur », sur Radio Nova, (consulté le 4 août 2015).
  29. « Pih Poh dévoile trois nouveaux titres », sur l'Est républicain, (consulté le 30 octobre 2016)
  30. « Pih Poh fait sa valise », sur pihpohfaitsavalise.com (consulté le 6 août 2015).
  31. « Pih Poh en première partie de Gad Elmaleh », sur Le Dauphiné libéré, (consulté le 4 août 2015).
  32. « Pih Poh aux Trois Baudets », sur Trois Baudets, (consulté le 4 août 2015).
  33. « Pih Poh au Café de la Danse », sur Café de la Danse, (consulté le 5 août 2015).
  34. « Pih Poh - FAV 2014 - Galerie », sur Foire aux vins d'Alsace, (consulté le 4 août 2015)
  35. « Foire aux vins - Programmation 2014 », sur Foire aux vins d'Alsace, (consulté le 4 août 2015).
  36. « Pih Poh au Printemps de Bourges / Hip Hop) », sur Printemps de Bourges, (consulté le 4 août 2015).
  37. « Pih Poh en première partie d'IAM », sur France 3 Franche-Comté, (consulté le 4 août 2015).
  38. « Pih Poh aux arènes de Metz », sur L'Est républicain, (consulté le 4 août 2015).
  39. « Pih Poh aux Eurockéennes : "un rêve de gosse" pour le rappeur belfortain », sur France TV Info, Culture Box, (consulté le 4 août 2015).
  40. « Pih Poh, du scratch au Hip-Hop », sur L'Est républicain, (consulté le 4 août 2015).
  41. « Pih Poh joue à domicile aux Eurockéennes », sur France 3 Franche-Comté, (consulté le 4 août 2015).
  42. « Pih Poh et Generiq 2012 », sur Institut français, (consulté le 5 août 2015).
  43. « Pih Poh au festival de la Paille en 2012 », sur Festival de la paille, (consulté le 5 août 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]