Pietro Marcello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pietro Marcello
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
CaserteVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Pietro Marcello né à Caserte en 1976 est un réalisateur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié la peinture à l'Académie des beaux-arts, Pietro Marcello fait ses débuts en 2000 comme assistant réalisateur pour le documentaire Gennarino de Leonardo Di Costanzo.

En 2007 il tourne Il passaggio della linea (it), documentaire tourné de nuit sur les trains express italiens[1]. En 2009, il réalise le documentaire dramatique La bocca del lupo, qui remporte le Festival du film de Turin[2] puis le Nastro d'Argento, le David di Donatello du meilleur documentaire et le prix Vittorio De Seta au Bif&st 2010 du meilleur documentaire.

En 2011 il présente deux documentaires à la Mostra de Venise : Il silenzio di Pelešjan, sur le réalisateur d'avant garde Artavazd Pelechian[3], et Marco Bellocchio, Venezia 2011, un bref portrait du réalisateur Marco Bellocchio[4].

En 2015 Pietro Marcello présente le long métrage Bella e perduta au Festival de Locarno[5] et au Festival international du film de La Roche-sur-Yon.

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Longs-métrages[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

  • 2003 :
    • Carta
    • Scampia
  • 2004 : Il cantiere
  • 2005 :La baracca
  • 2010 : Napoli 24 - épisode Rettifilo
  • 2011 : Marco Bellocchio, Venezia 2011
  • 2013 : Venice 70: Future Reloaded
  • 2014 : 9x10 Novanta -épisode L'Italia umile

Prix et nominations e nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]