Pietro Chiari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chiari (homonymie).
image illustrant un écrivain image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pietro Chiari (né le à Brescia où il est mort le ) est un dramaturge, romancier et librettiste italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pietro Chiari fut jésuite jusqu’en 1747. De cette année l'abbé Chiari fut, et ce jusqu’en 1762, poète de cour du duc François III de Modène, à Venise, sans cependant occuper de charge publique.

Il rédigea, durant cette période, près d’une soixantaine de comédies qui l’amenèrent souvent à s’opposer, du moins jusqu’à 1761, à son rival Goldoni. Nourrissant une antipathie profonde à l’endroit de Molière, l’abbé Chiari mit la comédie larmoyante à la mode en Italie sous le nom de commedia fiebile.

Il dirigea la Gazzetta Veneta de 1761 à 1762, date à laquelle il retourna finir sa vie dans sa ville natale.

On lui doit également de nombreux livrets d’opéra.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Comédies[modifier | modifier le code]

  • El Mario cortesan
  • I Fanatici
  • I Filosofi pazzi
  • I Raggiri fortunati
  • Il Filosofo veneziano
  • Il Medico Veneziano al Mongol
  • Il Poeta comico
  • Il Tesoro
  • Il Trionfo dell' innocenzao''
  • L'Amore di liberta
  • L'Arlecchina
  • L'Astrologia (1762)
 
  • L'Ingannatore ingannato (1764 au théâtre|1764)
  • L'Inganno amoroso
  • L'Innamorato di due
  • L'Uomo come gli altri
  • L'Uomo di buon cuore
  • La Bella Pellegrina
  • La Buona Madrigna
  • La Donna di parola
  • La Donna di spirito
  • La Famiglia stravagante
  • La Gratitudine
  • La Madre tradita
 
  • La Moscovita in Siberia
  • La Notte critica
  • La Nuora sagace
  • La Pamela maritata
  • La Partenza
  • La Pastorella fedele
  • La Pescatrice innocente
  • La Rovina di Troja
  • La Schiava cinese (1753)
  • La Scuola delle vedove (1749)
  • La Serva senza patron
  • La Sposa fedele (1773)
 
  • La Vedova prussiana
  • La Vendetta amorosa
  • La Veneziana in Algeri
  • Le Nozze di Bertoldo
  • Le Serve rival
  • Le Sorelle chinesi
  • Le Sorelle rivali
  • Marco Accio Plauto
  • Moliere, marito geloso
  • Pamela schiava combattuta

Tragédies[modifier | modifier le code]

  • Catilina
  • Giulio Cesare
  • Kouli-Kan
  • La Morte di Kouli-Kan
  • Marco Antonio triumviro
  • Marco Tullio Cicerone

Romans[modifier | modifier le code]

Éditions en français[modifier | modifier le code]

  • Adriene, ou Les aventures de la marquise de N. N., Paris, veuve David jeune, 1768
  • Aventures d'une sauvage, écrites par elle-même, Paris, Leroy, 1789
  • Dissertation historique et critique sur le théâtre ancien et moderne, Paris, Morin, 1783
  • Choix des meilleures pièces du théâtre italien moderne, Paris, Morin, 1783
  • Le Terne à la loterie ou les Aventures d'une jeune dame écrites par elle-même, Paris, Debray, 1801
  • Mémoires de François, baron de Trenck, commandant des Pandours, cousin de Frédéric, baron de Trenck, Paris, Maradan, 1788

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Alessio Giannanti, L'America di Pietro Chiari. Tra attribuzioni apocrife e riflessioni filosofiche
  • (it) Carmelo Alberti, Convegno Un rivale di Carlo Goldoni, l'abate Chiari e il teatro europeo del Settecento, Vicenza, N. Pozza, 1986
  • (it) Giuseppe Antonelli, Alle Radici della letteratura di consumo : la lingua dei romanzi di Pietro Chiari e Antonio Piazza, Milan, Istituto di propaganda libraria, 1996
  • (it) Luca Clerici, Il Romanzo italiano del Settecento : il caso Chiari, Venezia, Marsilio, 1997
  • Xavier de Courville, Un Artisan de la rénovation théâtrale avant Goldoni Luigi Riccoboni, Paris, 1894
  • Pietro Toldo, L’Œuvre de Molière et sa fortune en Italie, Turin, E. Loescher, 1910

Liens externes[modifier | modifier le code]