Pierrefitte-Nestalas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune des Hautes-Pyrénées image illustrant les Pyrénées
Cet article est une ébauche concernant une commune des Hautes-Pyrénées et les Pyrénées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Pierrefitte-Nestalas
La mairie de Pierrefitte-Nestalas.
La mairie de Pierrefitte-Nestalas.
Blason de Pierrefitte-Nestalas
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement Argelès-Gazost
Canton La Vallée des Gaves
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée de Saint-Savin
Maire
Mandat
Noël Pereira-da Cunha
2014-2020
Code postal 65260
Code commune 65362
Démographie
Population
municipale
1 184 hab. (2014)
Densité 673 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 57′ 43″ nord, 0° 04′ 21″ ouest
Altitude Min. 452 m – Max. 701 m
Superficie 1,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte administrative des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Pierrefitte-Nestalas

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte topographique des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Pierrefitte-Nestalas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pierrefitte-Nestalas

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pierrefitte-Nestalas

Pierrefitte-Nestalas est une commune française située dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie. Située en amont de la Gave de Pau, juste au sud d'Argelès-Gazost, c'est la ville-centre de l'unité urbaine de Pierrefitte-Nestalas, la plus petite agglomération du département.

Précédemment nommée « Nestalas », elle prend la dénomination de « Pierrefitte-Nestalas » en 1901.

Géographie[modifier | modifier le code]

Pierrefitte-Nestalas vue depuis Hautacam.

La commune de Pierrefitte-Nestalas est située dans les Hautes-Pyrénées, en Lavedan, en rive gauche du gave de Pau, ici également appelé gave du Lavedan, entre Argelès-Gazost et Luz-Saint-Sauveur, sur la route départementale 921b. Elle est bordée au sud par le gave de Cauterets qui la sépare de Soulom.

L'altitude minimale, 452 mètres, se situe à l'est, là où le gave de Pau quitte le territoire communal et entre sur Beaucens. L'altitude maximale est atteinte à l'extrême sud-ouest, en limite des communes de Soulom et d'Uz.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carte de la commune de Pierrefitte-Nestalas et des proches communes.
Communes limitrophes de Pierrefitte-Nestalas
Saint-Savin Adast Beaucens
Uz Pierrefitte-Nestalas Villelongue
Soulom

Toponymie[modifier | modifier le code]

Pierrefitte : est composé de l'occitan pèira qui veut dire « pierre » et hitte qui était la délimitation d'un domaine seigneurial, ici celui d'Argelès-Gazost.

Nestalas : signifie qui est la jonction des nestes, c'est-à-dire des ruisseaux des montagnes.

Nom occitan : Pèirafita - Nestalàs.

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune de Nestalas, canton et arrondissement d'Argelès-Gazost dans le département des Hautes-Pyrénées, est autorisée, à prendre la dénomination de « Pierrefitte-Nestalas », par le décret du [1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Pierrefitte-Nestalas fait partie de la communauté de communes de la Vallée de Saint-Savin, créée en décembre 1997, qui réunit sept communes.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    René Pujo    
    Louis Gaye    
mars 2001 en cours Noël Pereira-da Cunha PRG Président de la communauté de communes de la Vallée de Saint-Savin depuis 2014

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans.

Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 184 habitants, en diminution de -8,92 % par rapport à 2009 (Hautes-Pyrénées : -0,31 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
503 443 468 425 489 509 553 528 506
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
517 523 527 569 605 636 765 722 701
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
903 782 1 172 922 913 1 016 911 1 180 1 577
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007 2011 2014
2 172 2 054 1 619 1 527 1 322 1 260 1 286 1 237 1 184
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006 [5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'argent au mont de sinople sommé d'une peyrehitte (rocher) de sable accostée de deux noyers aussi de sinople, au chef de gueules chargé d'une fleur de lys d'or accostée de deux corneilles afrontées du même[9].
Commentaires : ce blason est officiel (vérifié auprès de la mairie).

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

C'est à partir du minerai de blende des mines de Pierrefitte que le Français Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran découvrit l'élément chimique no 69 : le gallium, en 1875.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]