Pierre le Bègue de Villaines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre de Villaines
Image illustrative de l'article Pierre le Bègue de Villaines

Titre Prince d'Yvetot
Successeur Pierre de Villaines († 1415)
Arme Chevalier Banneret
Allégeance Blason pays fr FranceAncien.svg Royaume de France
Blason Castille Léon.svg Royaume de Castille
Grade militaire Sénéchal de Carcassonne[1]
Années de service - 1390
Commandement Général des armées en France et en Espagne
Général des armées des rois de Castille et Léon
Conflits Guerre de Cent Ans
Guerre de Succession de Bretagne
Première guerre civile de Castille
Crise portugaise de 1383-1385
Faits d'armes Bataille de Cocherel
Bataille d'Auray
Bataille de Nájera
Bataille de Montiel
Bataille d'Eymet
Distinctions Chevalier de l'Ordre de l'Etoile
Grand écuyer de France
Autres fonctions Gouverneur du roi de France
Conseiller et chambellan de Charles VI
Roi d'Yvetot
Biographie
Surnom le Bègue
Naissance
Blason pays fr FranceAncien.svg Royaume de France
Alliés Bertrand Du Guesclin
Adversaires Jean de Berry
Philippe Ier de Bourgogne
D'argent, à trois lions de sable, armés et lampassés de gueules, au franc-quartier écartelé de Castille et de Léon

Pierre de Villaines dit « le Bègue de Villaines » Pedro el Vesque de Vilaines en espagnol (né dans la Beauce - mort entre 1401 et 1413), prince d'Yvetot, comte de Ribedieux (Ribadeo) (es) (1369), de Tourny, seigneur de Malicorne, de Vive Dieu, de Lanville, Villaines, de Verneuil[2] et de Villiers-Cul-de-Sac. Il fut sous le règne de Charles VI un Grand écuyer de France (v.1382)[3].

Le Bègue de Villaines est connue pour être un banneret dans les Grandes Compagnies, compagnon de Bertrand Du Guesclin, général des armées en France et en Espagne et général des armées des rois de Castille et Léon.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Il fut réformateur royal dans les bailliages de Sens, Chaumont et la prévôté de Bar-sur-Seine entre 1353 et 1360[4].

Capitaine de Bayeux (1357)

Il est chambellan des Dauphins en 1360[5].

Le 26 juillet 1360 Le Bègue de Villaines achète la forteresse de la Ferté-sous-Jouarre à un capitaine anglais nommé Tomas Vagorne (Waghorn)

Il est capitaine de Meaux en 1360, sénéchal de Carcasonne en 1361. Vers 1361, il mate une rébellion à Clermont. Au mois d'août 1362 il était chambellan du duc de Normandie. Fin 1362, sa femme Luce de Chevreuse décède. Le 20 août 1363 Pierre Le Bègue de Villaines donne quittance d'une somme qui lui a été prêtée pour payer sa rançon aux Anglais.

Le 29 septembre 1364, il participe et est fait prisonnier à la bataille d'Auray[6].

En 1365 sur ordre de Charles V, il regroupe avec du Guesclin les grandes compagnies démobilisées à la suite de la guerre de Succession de Bretagne[7] afin de les envoyer en Castille combattre les Anglais et Pierre le cruel. Il arrive en Castille avec La Compagnie Blanche. Comme du Guesclin, il finit capturé par les Anglais le 3 avril 1367 lors de la bataille de Nájera et est libéré contre rançon[2]. Le 14 mars 1369, il commande une compagnies de 300 hommes à la bataille de Montiel. Il y captura Pierre Ier de Castille lorsque ce dernier essaya de fuir[8]. Pour le remercier de cette capture et de son service, Henri II de Castille lui offrit le village et la région de Ribadeo et le droit de porter les armes royales.

Le premier septembre 1377, il participe à la bataille bataille d'Eymet. En 1380 Pierre de Villaines dit « le Bègue » est déjà Chambellan de Charles VI. Lors des funérailles de Bertrand Du Guesclin en 1380, il porte l'un des quatre écus de ce grand capitaine (deux pour la guerre et deux pour les tournois).

En 1382, il est avec le Roi en Flandre. Fin 1383, il est en Espagne pour participer aux guerres de succession de Portugal. En mai 1385, il se trouve avec Olivier du Guesclin auprès du roi de Castille.

Il fut l'un des membres qui composèrent le conseil de Charles VI de France (les Marmousets) en 1388.

En 1390 il devient gouverneur de La Rochelle où il réside. Entre 1390 et 1391 il fait deux missions auprès du roi de Castille. En septembre 1391, il part à Eltham en ambassade auprès de Richard II.

En 1392, Charles VI sombrant dans la folie, ses oncles Jean de Berry et Philippe II de Bourgogne reprirent en main le gouvernement et chassèrent les Marmousets du pouvoir. Pierre le Bègue de Villaines quant à lui, fut arrêté à Paris et emprisonné au Louvre sur ordre du duc de Berry et libéré en mars, en raison de son grand âge et obligé de s'exiler en Castille [9].

1394, il est en Espagne avec Gaucher de Passac. Il devient parrain du troisième fils du roi : Louis de France, duc de Guyenne avec Jeanne de Luxembourg et Louis Ier d'Orléans

Le 2 mai 1401, il vend Ribadeo au Conétable Ruy López Dávalos (es) et achète le Royaume d'Yvetot (Alleux souverains). Charles VI lui donna le titre français de Prince d'Yvetot [10], .

Armoiries[modifier | modifier le code]

Figure Blasonnement
Blason à dessiner.svg Avant 1369 D'argent, à trois lions de sable, armés et lampassés de gueules
Blason Pierre le Bègue de Villaines (selon Gelre).svg Après 1369 D'argent, à trois lions de sable, armés et lampassés de gueules, au franc-quartier écartelé de Castille et de Léon

Généalogie[modifier | modifier le code]

     Pierre Ier de Villaines (né en 1295), Conseiller au parlement de paris en 1340, marié à:
     X Jeanne de Marigny, dame de Tourny [11], fille de Jean de Marigny, seigneur du Plessis et du Mesnil (neveux d'Enguerrand de Marigny)
        │
        └─■Pierre de Villaines[12], né à Bayeux, évêque d'Auxerre (1344-1347), au concile provincial tenu à Sens le 14 mars 1347 puis évêque de Bayeux († 3 septembre 1360)
        │
        └─■ Jean de Villaines 
            X Pernelle de Beaumont
              │
              ├─■ Pierre III "le Bègue" de Villaines
              │(1)X Luce de Chevreuse († fin 1362), dame de Neauphle (en partie), fille de Gui II
              │(2)X Ana de Aragon y Guzman
              │(?)X (ou son fils) Perrette de Monceaux
              │(?)X Anne de Tournon
              │   │
              │   ├─■ Une fille qui épousa Jean de Launay, sgr de Monlignon conseiller chambellan de Charles VI Roi de France
              │   │
              │   ├─■ Jeanne de Villaines épouse:
              │   │   X Robert Busson d'où descendance
              │   │  
              │   ├─■ Un fils épouse:
              │   │   X Blanche de Tingy (ou de Cuigy) d'où descendance
              │   │  
              │   └─■ Pierre IV de Vilaines († en 1415 à Azincourt) qui le servit en Espagne[2],Prince d'Yvetot (Pierre II), seigneur de Villaines, de Malicorne, de Verneuil[13](1394-1415) et de Tourny, épouse 
              │    X Isabeau Le Bouteiller de Senlis († v. 1406), puis en 1408 
              │    X Catherine de Bueil fille de Jean III de Bueil (1330-1390) et  Anne d'Avoir ; chambellan du roi Charles VI et gouverneur de La Rochelle[14] et sénéchal de Toulouse. D'où au moins :
              │      │
              │      ├─■ Pierre de Villaines, Roi d'Yvetot († ap. 1419)(qui voit sa capitale partir en feu)
              │      │
              │      ├─■ Charles, chambellan du Roi, seigneur de Fontenay[15] meurt aussi à Azincourt, mariée à Catherine d'Amboise, fille de Hugues II d'Amboise († en 1415 à Azincourt) Seigneur de Chaumont, et de Anne de Saint-Verain.
              │      │
              │      └─■ Louis de Villaines, chevalier épouse  Anne de Rousselet [16]
              │
              ├─■ Jean II de Villaines, écuyer, viguier royal de la ville de Béziers, épouse :
              │ X Jeanne de Hangest
              │ X Cassandre, fille de Bertrand II de Broche, co-seigneur et premier consul de la ville du Pont-Saint-Esprit et de Florette de Prie d'où:
              │   │
              │   └─■ Jean III Villaines marié à 
              │      X Philippe de Levis (d'où descendance):
              │
              └─■ Marguerite de Villaines
              │ X Guérin de Cuigy
              │   └─■ Blanche de Cuigy
              │       X Colard de Frémainville
              │       └─■ Mayette de Frémainville
              │           X Adam de La Roë
              │
              └─■ Theresa de Villaines se marie avec :
                X Don Juan Garcia Gutierrez de Villandrando [17] d'où:
                  │
                  └─■ postérité des comtes de Santisteban[18]
                  │
                  └─■ Don Pedro de Villandrando
                      X Doña Aldonza (Diaz) de Corral
                      │
                      └─■ postérité des comtes d’Ayala
                      │
                      └─■Rodrigue de Villandrando
                         X Marguerite, bâtarde de Bourbon (fille naturelle du duc Jean Ier de Bourbon)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]