Pierre di Sciullo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre di Sciullo
Infini pdiscuillio.jpg
Pierre di Sciullo décoré chevalier des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, dans les locaux du ministère. Sont aussi présents Anette Lenz (ext. gauche), Jean-François Porchez (gauche) et Yves Robert (centre), le 9 avril 2015.
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (57 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Distinction

Pierre di Sciullo, né à Paris en 1961, est un graphiste, typographe et dessinateur de caractères français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il édite seul depuis 1983 la revue Qui ? résiste, série de « manuels » dans laquelle il expérimente des procédés littéraires et graphiques à base de collage, citation et détournement : manuel de la séduction, de la vérité, de la mort, etc.

En 1989, dans le no 8 de Qui ? résiste, manuel de lecture, il développe une production typographique expérimentale foisonnante et met en scène des textes de Georges Perec, Rabelais, Jean-Pierre Brisset. Parmi les diverses polices de caractères dessinées dans cet opus figurent le Minimum et le Quantange.

L'écriture des Touaregs[modifier | modifier le code]

Entre 1995 et 2003, il a créé cinq polices de caractères qui ont permis au peuple touareg d'accéder à l'imprimé et à l'écran : l'Amanar (Condensé, Décor, Medium et Noir).

Lauréat du prix Charles Nypels à Maastricht en 1995 récompensant l’ensemble de sa production typographique, il mène ses recherches sur des médias et matériaux variés tels que le livre, l’affiche, l’écran ou encore l’architecture.

En 2007 dans le cadre de la commande publique[réf. nécessaire] il installe un moucharabieh typographique polyglotte[1], une double peau derrière la façade du musée Champollion à Figeac[2].

En 2008 il participe au long métrage d'animation Peur(s) du noir[3], projet collectif sous la direction artistique d'Étienne Robial.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Graphic design of 21th century, Taschen, 2003 (ISBN 978-3822816059)
  • Teal Triggs, Of Another type : Contemporary Experimental Typography, Thames and Hudson, 2003
  • Max Bruinsma, Sites de création : innover sur le Web, Thames and Hudson, 2003 (ISBN 978-2878112276)
  • Guillaume Po, Pierre di Sciullo, Pyramyd (Design&Designer), Paris, 2003 (ISBN 978-2910565312)
  • Michel Wlassikoff, Histoire du graphisme en France, Éd. Les Arts décoratifs et Dominique Carré, Paris, 2005 (ISBN 978-2901422648)
  • Guillaume Po, Pierre di Sciullo, Pyramyd (Design&Designer), Paris, 2006 (ISBN 978-2350170190)[5]
  • Anja Lutz, Anna Gerber, H. Hellige Klanten, Influences : a Lexicon of Contemporary Graphic Design Practice, Dgv, 2006 (ISBN 978-3899551525)
  • Charlotte et Peter Fiell, Contemporary Graphic Design, Taschen, 2007 (ISBN 978-3822852699)
  • « Porte-voix », exposition à la Ferme du Buisson, in Étapes, no 119, avril 2005
  • « Pierre di Sciullo ou L'écrit dans l'espace », in Archistorm, no 39, novembre-décembre 2009
  • « Stedelijk », in Étapes, no 174, novembre 2009
  • « Penser la typographie en couleurs », in Étapes, no 175, décembre 2009
  • L'or de la fougue, Ed. Adespote, avril 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]