Pierre de Limoges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 25 mars 2020 à 14:51 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Pierre de Limoges
Biographie
Ordre religieux Ordre de Grandmont
Décès
Abbé de l'Église catholique
Ordre de Grandmont

Pierre de Limoges est un religieux catholique du XIIe siècle et abbé de l'Ordre de Grandmont.

Biographie

Le , à la mort du fondateur de l'ordre Étienne de Muret, Pierre de Limoges en devient le second abbé[1], à la suite d'une élection parmi les disciples d’Étienne. Mais à la suite de querelles de voisinage avec les bénédictins d'Ambazac, les frères de Muret sont forcés de déménager. En 1125, il supervise l'installation du premier prieuré de l'ordre à Grandmont (commune de Saint-Sylvestre) sur les terres du seigneur Amélius de Montcocu. Il devient donc le premier prieur de l'ordre, étant donné que l'enclos de Muret fondé par Saint Étienne n'était qu'un simple ermitage. A sa suite, et jusqu'en 1317 où plusieurs celles seront érigées en prieurés par Jean XXII, l'abbé sera le seul prieur de l'ordre de Grandmont.

En 1125, il fait porter en procession le corps d’Étienne de Muret jusqu'au nouveau prieuré et plusieurs miracles ont lieu. De peur que les prodiges attirent trop de visiteurs et troublent la quiétude des moines, Pierre de Limoges se rend sur le tombeau d’Étienne et menace de jeter son corps dans la rivière si les miracles ne cessent pas. La tradition veut que les miracles s'arrêtèrent à la suite de cet incident.

Pierre de Limoges meurt le .

Notes et références

  1. Geneviève François-Souchal, « Les émaux de Grandmont au XIIe siècle », Bulletin Monumental,‎ , p. 339-357 (lire en ligne)