Pierre de Laval-Montmorency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre de Laval-Montmorency, chevalier seigneur de Loué, Montsabert, Bressuire, etc. Il porte le nom de Marcilly ou Marcillé jusqu'à la mort de son père[1].

Famille[modifier | modifier le code]

Fils de Guy II de Laval-Loué, il avait épousé Philippe dame de Bressuire et de Lezay, fille aînée et principale héritière de Jacques de Beaumont, seigneur de Beaumont-Bressuire, sénéchal du Poitou et chambellan de Louis XI[2].

Elle prédécéda son mari, étant morte en 1525. Leurs enfants furent :

  • Gilles ;
  • Guy, qui a fondé la branche des seigneurs de Lezay ;
  • François, abbé de Clermont ;
  • Marquise, mariée, le , à René du Belloi, chevalier, seigneur de la Lande, dont elle était veuve en 1531 ;
  • Hardouine, femme d'Edmond de Fonsèques, chevalier, baron de Surgères, d'une famille espagnole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lié à Guy XVI de Laval, il est l'un des trente-neuf députés aux états du royaume, assembles à Nantes le , pour ratifier la paix conclue au Traité d'Étaples avec le roi d'Angleterre, au mois de novembre 1492. Il mourut âgé de quatre-vingts ans, le . Il prit les armes pleines de Montmorency-Laval, étant devenu l'aîné de cette branche en 1464.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]