Pierre de Lacombe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est la version actuelle de cette page, en date du 25 mars 2020 à 13:50 et modifiée en dernier par Bot de pluie (discuter | contributions). L'URL présente est un lien permanent vers cette version.
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Pierre de Lacombe
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Autres informations
Conflit
Distinctions
Archives conservées par

Pierre de Lacombe (1868-1933) est un général français, colonel d’artillerie durant la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un capitaine d'artillerie détaché à l'École d'application de l'artillerie et du génie, Pierre Gaston de Lacombe naît à Metz le . Son père opte, en son nom, pour la nationalité française, le . Pierre de Lacombe réussit polytechnique en 1888. Élève de l’École d'application de l'artillerie et du génie en 1889, Lacombe est affecté au 11e Régiment d’artillerie avec le grade de lieutenant en second en . Promu premier lieutenant en , il est affecté au 37e Régiment d’artillerie. En 1896, il est affecté à l’état-major, où il passe capitaine en second en . De 1904 à 1907, Lacombe sert dans le 5e Régiment d’artillerie, où il est promu capitaine en premier. Affecté au 30e Régiment d’artillerie, Pierre Lacombe reçoit la Légion d'honneur en , avant d’être nommé chef d’escadron en . En 1912, il est affecté à l’État-major de l’Armée, où il sert toujours lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Pierre de Lacombe passe lieutenant-colonel en . Il est affecté au 11e Régiment d’artillerie en , puis au 53e Régiment d’artillerie, où il est promu colonel en . Sa conduite au front lui vaut une nouvelle promotion dans la légion d’honneur, le . Après la guerre, Pierre de Lacombe fait partie de l'armée d'occupation à Wiesbaden, avant de tenir garnison à Caen. Enfin, en 1925, il est promu général de brigade. Peu après sa promotion, Pierre de Lacombe demande à être retiré des cadres d’activités. Pierre de Lacombe s’éteindra le , à Paris.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Chevalier de la Légion d'honneur (décret du 11/07/1909)[2];
  • Officier de la Légion d'honneur (arrêté du 30/09/1918) [2];
  • Croix de guerre française (1918);
  • Croix de guerre italienne (1918);
  • Chevalier de l'ordre militaire de Savoie (1918) ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Un nouveau général messin sur raconte-moi-woippy.net