Pierre de Beauvau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pierre de Beauveau)
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Ier de Beauvau (1380-1435), seigneur de Beauvau et, par acquisition en 1413, de La Roche-sur-Yon et de Champigny-sur-Veude ; seigneur de Craon, de Sablé et de la Ferté-Bernard par son mariage ; un des conseillers du roi Charles VII de France, conseiller et chambellan du duc Louis II d'Anjou (et son exécuteur testamentaire) puis de son fils Louis III d'Anjou, diplomate, gouverneur et sénéchal.

En 1409, il épousa Jeanne de Craon, veuve d'Ingelger II d'Amboise (fils d'Ingelger Ier) seigneur de Rochecorbon : elle était la fille de Pierre de Craon et de Catherine de Machecoul. Ils eurent deux fils : 1° Louis de Beauvau épouse, Marguerite de Chambley, fille de Ferry de Chambley et de Jeanne de Launay alias d'Herbevilliers-Lannoy 2° Jean IV de Beauvau épouse Jeanne de Manonville.

(Ne pas le confondre avec son petit-cousin de la branche cadette Pierre de Beauvau du Rivau, seigneur de La Bessière (à Deux-Evailles), seigneur du Rivau par son mariage en 1438 avec Anne de Fontenay dame de St-Cassien (à Angliers), conseiller-chambellan de Charles VII, mort en 1453 des blessures reçues à Castillon ; en 1442 il fit reconstruire le château du Rivau, à 15 km de la résidence du Dauphin Charles VII à Chinon).

Sénéchal d'Anjou, il fut gouverneur de l'Anjou et du Maine. Il était également capitaine de la cité d'Angers chargé de la défense de la ville face à la menace anglaise pendant de la guerre de Cent Ans.

Il était Gouverneur du château de Tarascon pour Louis II d'Anjou, Capitaine de la tour de Tarente (Italie). Nommé ambassadeur du roi de Sicile, il était souvent en déplacement dans les fiefs et possessions de René d'Anjou, notamment en Sicile et en Provence.

Militaire français. Il aida Tanneguy du Chastel à faire fuir le dauphin Charles (futur Charles VII de France) hors de Paris, le 29 mai 1418 lors de la prise de la capitale par les Bourguignons.

Il était le frère aîné de Bertrand de Beauvau.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]