Pierre Yrondy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Yrondy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Pierre-Adrien-Alphonse Yrondy
Nationalité
Activités
Autres informations
Genres artistiques

Pierre Yrondy (1897-1960) est un écrivain et dramaturge français, auteur de nombreux romans policiers et d'espionnage.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1927, il écrit une pièce de théâtre, Sept ans d'agonie (Le Martyre de Sacco et de Vanzetti). Le texte est écrit d'après les documents fournis par la Ligue des droits de l'homme sur l'affaire Sacco et Vanzetti.

En 1934, il commence une série intitulée Les Aventures de Thérèse Arnaud et publiée en soixante-quatre fascicules par les Éditions Baudinière. Thérèse Arnaud est membre du contre-espionnage français. Dans son texte de présentation, l'éditeur explique que « les espions sont généralement des êtres vils, des êtres décriés qui pratiquent la délation dans le but unique de servir leurs appétits de lucre et de débauche. Il n'en est pas de même de Thérèse Arnaud dont la conduite pourrait servir d'exemple à bien des hommes et des plus courageux »[2].

En 1936, il crée le personnage de Marius Pégomas, un détective marseillais, héros de trente-six aventures. Selon le Dictionnaire des littératures policières, « le charme de cette série policière et comique vaut surtout pour son pittoresque et son vocabulaire marseillais »[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Les Aventures de Thérèse Arnaud[modifier | modifier le code]

Tous les fascicules sont publiés aux Éditions Baudinière de 1934 à 1936.

  • Deux héros dans la nuit
  • Un drame dans le métro
  • La Vengeance de Karl Himmelfeld
  • Le Secret de la villa
  • La Lumière verte
  • La Vipère jaune
  • Du sang sur les roses
  • Un immonde chantage
  • Thérèse Arnaud contre Mata-Hari
  • L'Homme aux cent masques
  • Le Tango rouge
  • Le Château mystérieux
  • L'Orgue de Barbarie
  • L'Assassinat de Thérèse Arnaud
  • L'As de cœur
  • Le Mort vivant
  • Le Sous-Marin fantôme
  • L'Hôte de minuit
  • L'Homme au tatouage
  • Une dangereuse voisine
  • Le Danseur de la mort
  • La Nuit du 16
  • L'Évasion de Languille
  • Une arrestation mouvementée
  • Un ver dans le fusil
  • L'Étreinte mortelle
  • Un prince étrange
  • L'Exécution de Friquet
  • Mademoiselle Doktor se trompe
  • Une dangereuse machination
  • La Course à la mort
  • L'Empoisonneuse
  • La Machine infernale
  • La Main percée
  • La Femme au manchon
  • Un héros de 15 ans
  • La Maison de l'effroi
  • Les Boules noires
  • Le Somnambule
  • Le Club des Vétérans
  • Le Talisman du traître
  • L'Homme aux trois doigts
  • Le Suicide du banquier
  • Le Masque violet
  • Le Sourd muet
  • L'Araignée de bronze
  • Le Criminel par ambition
  • L'Énigme de la tour
  • La Rancune du Chinois
  • Le Calvaire de Marcel
  • Un attentat déjoué
  • Un repaire dans un cimetière
  • Le Flacon d'encre
  • Le Triomphe de Malabar
  • Le Bouton d'habit
  • La Caisse vide
  • Le Supplice de la vieille
  • L'Avion sanglant
  • Le Crime du mort
  • Le Guet-apens
  • Le Plan no 13
  • L'Enlèvement de Friquet
  • Le Fauteuil truqué
  • Le Lévrier blanc

Série Marius Pégomas[modifier | modifier le code]

Tous les fascicules sont publiés aux Éditions Baudinière à partir de 1936.

  • Les Gangsters de la Joliette
  • Le Crime de l'étang de Berre
  • Le Trafiquant d'opium
  • Ficelé sur le rail !
  • L'Ogresse de la Canebière
  • L'Attentat de la corniche
  • L'Étrange Aventure de M. Toc
  • Les Bijoux de Lady Merry
  • L'Énigme de Monte-Carlo
  • La Terreur d'Aubagne
  • Un drame au Palais de cristal
  • Le Naufrage du Sphynx
  • Un vol de trois millions
  • L'Aveugle de Notre-Dame de la Garde
  • Le Bout de cigare
  • Une disparition à la Bourse
  • Un mariage tragique
  • Le Mystère du cabanon
  • Le Revenant d'Aix
  • Les Ciseaux d'argent
  • Le Moulin sanglant
  • Les Incendiaires de La Ciotat
  • Le Doigt coupé
  • Le Roi de la « Neige »
  • Une macabre substitution
  • Le Vampire de Martigues
  • Un cimetière dans un jardin
  • Le Sourire de mort
  • Un enlèvement audacieux
  • Le Cœur percé
  • Le Village malade
  • Le Tyran de Nîmes
  • Une atroce machination
  • Le Laboratoire diabolique
  • Un dangereux bandit
  • Le Secret du planteur

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Une femme pour deux, L'Esprit parisien, coll. « Collection de la garçonne » no 22 (1928)
  • Épouvante, Éditions Baudinière (1933)
  • De la cocaïne aux gaz !!!, Éditions Baudinière (1934)
  • Les Naufragés du Tchad
  • Le Biribi des gosses
  • Du dancing à la prison
  • L'Entôleuse

Pièces de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Sept ans d'agonie (Le Martyre de Sacco et de Vanzetti), Éditions Prima (1927) (préface de Victor Méric)
  • Un crime, les fusillés de Vingré
  • Le Sanglot

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance à Saint-Bresson, n° 20, vue 8/42.
  2. Cité dans le Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 1058.
  3. Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 502 (notice Marius Pégomas)

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]