Pierre Vigoureux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vigoureux.
Pierre Vigoureux
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Pierre Octave Vigoureux, né le à Avallon et mort le à Nogent-sur-Marne[1], est un sculpteur français.

Il est l'auteur de plusieurs sculptures monumentales publiques — statues et monuments aux morts — réalisées dans les années 1920 et 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Vigoureux s'initie à la sculpture dans l'atelier de son père et réalise ses premières sculptures en bois en 1900[2]. Encouragé par le sculpteur bourguignon Jean Dampt et l'artiste avallonnais Georges Loiseau-Bailly[2], il entre en 1902 à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris et est notamment l'élève d'Hector Lemaire (1846-1933).

Il débute au Salon des artistes français en 1906. Il y expose jusqu'en 1919, obtenant la médaille de bronze pour Le Parfum en 1909 et une bourse de voyage en 1913 pour la statue L'Aube.

Après la Première Guerre mondiale, il s'installe à Nanchèvre, hameau proche de Vézelay, puis dans la ville d'Avallon rue Serpente[3],[2]. Durant cette période, il travaille principalement pour les collectivités, réalisant de nombreuses commandes de monuments aux morts.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Morot-Gaudry, « La sculpture en Morvan au XXe siècle et début du XXIe siècle », Bulletin de l'Académie du Morvan, n°82, 2017, pp.25-26.