Pierre Vandier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Officier général francais 5 etoiles.svg Pierre Vandier
Image dans Infobox.
Fonctions
Chef d'état-major de la marine
depuis le
Chef du cabinet militaire du ministre français des Armées
-
Fabien Mandon (d)
Commandant (d)
Charles de Gaulle
-
Olivier Lebas (d)
Éric Malbrunot (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (53 ans)
ToulonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Grades militaires
Distinctions

Pierre Vandier, né le à Toulon, est un militaire français.

Amiral, il est chef d'état-major de la Marine depuis le , après avoir été chef du cabinet militaire du ministre français des Armées du au et commandant du porte-avions Charles de Gaulle de 2013 à 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origine et formation[modifier | modifier le code]

L'arrière grand-père de Pierre Vandier, Marie Vandier (1835-1878), est officier de marine, député et enfin sénateur au XIXe siècle[1]. Son grand-oncle, également nommé Pierre Vandier et officier de marine (1873-1922), est l'inventeur de la « doctrine des convois » qui permet de réduire les pertes causées par les sous-marins lors de la Première Guerre mondiale[2],[3]. Son père est enfin commissaire général de la marine[4].

Pierre Vandier est reçu premier au concours de l'École navale en 1987, et en sort major en 1989[3]. Il effectue son école d'application sur le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc lors de la guerre du Golfe[5].

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Pierre Vandier commence sa carrière en tant que chef de service sur l’aviso escorteur Commandant Bory[6]. Il est ensuite officier « conduite du navire » sur la frégate de surveillance Prairial[7].

En 1993, il est breveté pilote de l'aéronautique navale et mène des missions de guerre au sein du groupe aéronaval français en Ex-Yougoslavie, au Kosovo et en Afghanistan[6]. Au total, il effectue 2300 heures de vol et 410 appontages[3].

En 2007, il est nommé commandant de la frégate Surcouf[8]. Il participe l'année suivant à l'opération Thalathine, qui porte secours aux otages français du voilier Le Ponant[3]. En 2011, officier à l'Allied Joint Force Command Naples de l'OTAN, il est chargé de superviser les opérations aériennes françaises menées dans le cadre de l'intervention militaire de 2011 en Libye[5]. De janvier à , il dirige la cellule de crise de l'Opération Serval et donc les opérations terrestres et aériennes[7].

Du au , il commande le porte-avions Charles de Gaulle[9]. Sous son commandement, le porte-avions est engagé dans l'opération Chammal au sein de la coalition internationale en Irak et en Syrie.

De 2015 à 2016, Pierre Vandier est ensuite auditeur de la 68e session nationale de l'Institut des hautes études de défense nationale [10].

Il est promu contre-amiral le . Il est nommé à la même date adjoint au commandant de l'arrondissement maritime de la Méditerranée et commandant de la base de défense de Toulon[11],[12]. En 2018, il publie un livre sur la dissuasion nucléaire française[13].

Le , Pierre Vandier est nommé chef du cabinet militaire du ministre français des Armées[14],[15]. Il est directement élevé au rang et appellation de vice-amiral d'escadre le , sans jamais porter les trois étoiles de vice-amiral[16].

Chef d'état-major de la Marine[modifier | modifier le code]

Début 2020, son nom est évoqué pour succéder à l'amiral Christophe Prazuck au poste de chef d'état-major de la Marine[17],[18],[19] ou à l'amiral Bernard Rogel comme chef de l'état-major particulier du président de la République[20],[21]. Il est nommé chef d'état-major de la Marine lors du conseil des ministres du [22], à compter du suivant[23].

Son prédécesseur, l'amiral Christophe Prazuck, lui transmet la marque de l'amirauté lors d'une cérémonie sur le Charles de Gaulle le [24].

Publication[modifier | modifier le code]

Grades militaires[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Pilote-aéronavale-qualif.jpg
Legion Honneur Officier ribbon.svg Croix de Guerre des Theatres d'Operations Exterieurs ribbon.svg Croix de la Valeur Militaire ribbon.svg
Ordre du Merite maritime Officier ribbon.svg Medaille de l'Aeronautique ribbon.svg Croix du Combattant (1930 France) ribbon.svg
Medaille d'Outre-Mer (Coloniale) ribbon.svg Medaille de la Defense Nationale Or ribbon.svg Medaille de Reconnaissance de la Nation (d'Afrique du Nord) ribbon.svg
Medaille commemorative Francaise ribbon.svg NATO Medal ribbon (Non-Article 5).svg MLI National Order - Officer BAR.png
Kuwait Liberation Medal (Saudi Arabia) ribbon.svg

Intitulés[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Marie Edmond Benjamin Vandier », sur Parcours de vie dans la royale (consulté le 14 juin 2020).
  2. « Pierre Jules Marie Vandier », sur Parcours de vie dans la royale (consulté le 14 juin 2020).
  3. a b c et d Sabine Delanglade, « Portrait. Pierre Vandier », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  4. « Pierre Vandier », sur Parcours de vie dans la royale (consulté le 14 juin 2020).
  5. a et b « Pierre Vandier, pilote de Rafale et pacha du Charles de Gaulle », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  6. a et b Mariama Diallo, « Pierre Vandier prend le commandement du porte-avions Charles de Gaulle », Le Journal de l'aviation,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  7. a et b SIRPA Marine, « Nouveau pacha pour le porte-avions (PA) Charles de Gaulle », sur Marine nationale, (consulté le 14 juin 2020).
  8. Décret du 30 mars 2007 portant attribution de commandements.
  9. Décret du 29 avril 2013 portant attribution de commandements
  10. Arrêté du 6 juin 2016 conférant la qualité d'auditeur de la 68e session nationale « politique de défense » de l'Institut des hautes études de défense nationale (cycle 2015-2016).
  11. a et b Décret du 12 juillet 2017 portant affectations et élévations, promotion et affectation, nominations et affectations, promotions et nominations dans la 1re et la 2e section d'officiers généraux.
  12. Vincent Groizeleau, « Première cérémonie de cohésion pour la base de défense de Toulon », Mer et Marine,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  13. Alain Barluet, « Pierre Vandier: "Les armes nucléaires reviennent au centre du jeu" », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  14. Arrêté du 13 juillet 2018 portant cessation de fonctions et nomination au cabinet de la ministre des armées.
  15. Jean-Dominique Merchet, « A l’été, un mercato des généraux qui ne devrait pas être si grand... », L'Opinion,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  16. a b et c Décret du 18 décembre 2019 portant nominations d'officiers généraux.
  17. Jean-Dominique Merchet, « Mercato des amiraux : qui sera le prochain chef d’état-major de la Marine ? », L'Opinion,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  18. Jean-Dominique Merchet, « Le général Pierre Schill à l’Hotel de Brienne ? », L'Opinion,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  19. Jean-Marc Tanguy, « Le mercato se débloque », sur Le Mammouth, (consulté le 7 juillet 2020).
  20. « Pierre Vandier se place en favori pour succéder à Bernard Rogel à l’Élysée », Le Marin,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  21. « La succession de Bernard Rogel à l'Élysée rebat les cartes à l'état-major des armées », La lettre A,‎ (lire en ligne, consulté le 14 juin 2020).
  22. Conseil des ministres du — nominations
  23. a et b Décret du 22 juillet 2020 portant nominations d'officiers généraux.
  24. Gaël Hautemulle, « Le pilote de chasse, Pierre Vandier, est le nouveau patron des marins », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 9 septembre 2020).
  25. Décret du 28 décembre 1999 portant nomination et promotion dans l'armée active.
  26. Décret du 14 novembre 2003 portant nomination et promotion dans l'armée active.
  27. Décret du 29 août 2008 portant nomination et promotion dans l'armée active.
  28. Décret du 14 avril 2021 portant promotion dans l'ordre national de la Légion d'honneur en faveur d'un militaire appartenant à l'armée active
  29. Décret du 3 juillet 2003 portant promotion et nomination.
  30. Décret du 6 juillet 2012 portant promotion et nomination.
  31. « Décret du 15 juillet 2015 portant promotion et nomination », sur Fédération nationale du mérite maritime et de la médaille d'honneur des marins, (consulté le 14 juin 2020).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]