Pierre Uri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Uri, né le à Paris et mort le à Paris, est un économiste français qui a joué un rôle déterminant dans l'élaboration du traité de Rome[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Uri est né en 1911 à Paris, dans une famille d'agrégés. Il a fait ses études à l'École normale supérieure. De 1939 à 1947, il a travaillé pour François Perroux à l'ISEA (Institut des sciences économiques appliquées). De 1947 à 1952, il a donné un cours de finances publiques à l'ENA. De 1950 à 1957, il a travaillé pour l'Europe aux côtés de Jean Monnet et a eu un rôle déterminant dans la rédaction du rapport Spaak et dans l'élaboration du Traité de Rome. De 1962 à 1966, il fut chargé des études de l'Institut de l'Atlantique qui avait notamment pour objet de donner un contenu concret au « partnership » proposé par John Fitzgerald Kennedy aux européens. Dans les années soixante, il fut membre du club Jean Moulin, un centre de réflexion qu'il aurait voulu rapprocher de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste de François Mitterrand. En 1967, il est battu dans la 1e circonscription de l'Aisne avec 10,4% au 1e tour. Dans les années soixante-dix, il fut professeur associé à l'université de Dauphine.

Pierre Uri est mort le 21 juillet 1992 à Paris.

Référence[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]