Pierre Toussaint

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toussaint (homonymie).
Le ton de cet article ou de cette section est trop lyrique ou dithyrambique. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date)

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre et encyclopédique (c’est à dire ?) ou discutez-en.

Pierre Toussaint.

Pierre Toussaint (1766) est un esclave à Saint-Domingue, nom de la colonie française devenue plus tard Haïti. Il est par la suite déclaré vénérable par le pape Jean-Paul II en 1996.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'installe à New York en 1787 et apprend le métier de coiffeur. En quelques années, il devient le coiffeur le plus réputé de New York. Il a, lors de son travail, la réputation de parler beaucoup de Dieu à ses clients.

Il est affranchi en 1807 et épouse une esclave, Juliette Noël, dont il achète la liberté alors qu'elle n'a que 15 ans. Il achète aussi celle de sa sœur, Rosalie, avec l'argent que lui procure sa réussite professionnelle.

Pierre Toussaint est un fervent catholique vouant sa vie aux pauvres et aux anciens esclaves, notamment à travers la construction d'un des premiers orphelinats new-yorkais et d'une école catholique pour les enfants noirs. Il investit aussi une partie de son argent dans la fondation d'une nouvelle église, la Old St. Patrick's Cathedral sur Mulberry Street.

Il est élevé au statut de vénérable par le pape Jean-Paul II en 1996[1].

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arthur Jones, « Pierre Toussaint, a slave, society hairdresser, philanthropist, may become nation’s first black saint », sur National Catholic Reporter,‎ .