Pierre Thierry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thierry.

Pierre Thierry (1604-1665) est le fondateur d'une dynastie française de facteurs d'orgues parisiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pontoise, église Notre-Dame

Il naît à Paris d’un père savetier qui le place, dès l’âge de dix-sept ans, comme petit valet chez un organiste, Florent Bienvenu. Il fait son apprentissage chez les organiers les plus en vue de cette époque, Valéran de Héman et son beau-père Crespin Carlier avec lequel il est même, un temps, associé. Il épouse en 1636 Marguerite Leclerc, sœur de l’organiste de l’église des Grands Augustins, qui lui donne en 1642 un fils prénommé Charles en l’honneur de son parrain le célèbre organiste de Notre-Dame de Paris Charles Racquet. Les disparitions successives de Crespin Carlier, Pierre Le Pescheur(1636) et Valéran de Héman(1641), ) lui laissent le champ libre pour dominer le marché parisien. Pendant près de quarante ans comme restaurateur, constructeur ou expert, il aura fécondé la facture d’orgue parisienne, portant trois années le titre convoité de facteur d’orgues du Roi. Hormis Charles, il initie à la facture d’orgues deux autres de ses fils : Jean, le tuyautier de leur atelier, et surtout Alexandre, le plus doué et le plus apte à reprendre la direction de l’établissement familial au décès de leur père.

Travaux[modifier | modifier le code]

Ses travaux sont attestés à :

Abbatiale Saint-Germain-des-Prés

Son chef-d’œuvre devait être l’orgue de Saint-Germain-des-Prés, mais entrepris de 1661 à 1664, il dut laisser à ses fils Jean et Alexandre le soin de le terminer.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Norbert Dufourcq, Le Livre de l'Orgue Français, tome III, la Facture, 2e partie, Paris, Picard, (ISBN 2-7084-0031-2)