Pierre Sallée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Sallée
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Pierre Sallée, né en 1933 et mort le [1],[2], est un ethnomusicologue français (membre de l'ORSTOM, actuel IRD), spécialiste des musiques du Gabon.

Formation[modifier | modifier le code]

Formation musicale
  • Piano, licence de concert obtenue à l'ENS de Paris en 1956
  • Certificat d'aptitude à l'enseignement musical en 1959
  • Agrégation d'éducation musicale et chant choral en 1982
Formation universitaire

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

  • Chargé de recherche à l'ORSTOM en 1964 au Gabon
  • Maitre de recherche à l'ORSTOM en 1977
  • Attaché au Musée des arts et traditions de Libreville, responsable de la section "Ethnomusicologie, littérature orale, vie traditionnelle"
  • Chargé de cours à l'Institut national de musique d'Alger
  • Chargé de cours à l'université de Mets, Lyon, Paris X Nanterre
  • Maître de conférence en ethnomusicologie à l'université Paris X Nanterre en 1987
Missions
  • Mission ethnographique du CNRS au Togo en 1962 : chargé du travail concernant la musique
  • Nombreuses missions ethnographiques au Gabon entre 1965 et 1978.

Travaux et publications (à compléter)[modifier | modifier le code]

Thèse
Monographies
  • Un aspect de la musique des Batéké du Gabon : le grand Plurairc Ngomi et sa place dans la danse Onkila : essai d'analyse formelle d'un document de musique africaine. Libreville : [s.n.] , [1966]
  • Un musicien gabonais célèbre Rempano Mathurin : sa place dans la musique traditionnelle N'Komi. Libreville : [s.n.] , [1966]
  • Art et artisanat tsogho. Otto Gollnhofer, Pierre Sallée, Roger Sillans ; Secrétariat d'État à la culture et aux arts de la République gabonaise, Direction des arts et musées nationaux, Musée national des arts et traditions du Gabon. Paris : Office de la recherche scientifique et technique outre-mer , 1975
  • Deux études sur la musique du Gabon in Travaux et documents de l'Orstom, no 85, Paris : O.R.S.T.O.M. , 1978 (réunis les deux contributions présentées en 1966 au Festival des Arts Nègres de Dakar)
  • Musique de l'Afrique noire, Pierre Sallée et Geneviève Dournon, Metz, 1982.
Articles et chapitres
  • Les arts musicaux, in Gabon, cultures et techniques, musée national des Arts et Traditions, Libreville, Orstom, 1969.
  • La musique aux Royaumes de Kongo, Loango et Mutoko aux XVIe et XVIIe siècle av. J.-C.. In : Musikgeschichte in Bildern, ZentralAfrika, Leipzig, 1985.
  • Éléments pour une histoire de la musique africaine. La harpe de Praetorius et la musique du Gabon, in Ethnomusicology and the Historical Dimension, Londres, Margot Lieth Philipp, 1986.
  • Une ethno-histoire de la musique des peuples bantu est-elle possible ?. In: Journal des africanistes. 1999, tome 69 fascicule 2. Parcours musical en Afrique. p. 163-168.

Disques[modifier | modifier le code]

  • Gabon : musiques des mitsogho et des bateke, Paris : Radio France et Musée de l'Homme, P. 1975
  • Gabon : musique des Pygmées Bibayak, chantres de l'Epopée (music of the Bibayak Pygmies, Epic cantors), Paris : Radio-France, P. 2001

Film[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Monique Brandily, « Pierre Sallée: Une vie en musique », Cahiers de musiques traditionnelles, vol. 1,‎ , p. 157–164 (ISSN 1015-5775, DOI 10.2307/40240019, lire en ligne, consulté le )
  2. « Ecouter les musiques de pierre et d’eau », sur lesc-cnrs.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]