Pierre Robinault de Saint-Régeant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pierre Robinault de Saint-Régent
Surnom Pierrot
Naissance
à Lanrelas
Décès (à 32 ans)
à Paris
Origine Français
Breton
Allégeance Flag of Royalist France.svg Chouan
Arme Infanterie
Grade Colonel
Commandement Légion de La Trinité-Porhoët
Conflits Chouannerie

Pierre Robinault de Saint-Régent[1], dit Pierrot, né à Lanrelas le 30 septembre 1766, est un officier chouan pendant la Révolution française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien officier de marine[2], commandant de la Légion de La Trinité-Porhoët, royaliste acharné, il ne signa jamais de traité de paix. Il se cachait en Forêt de Lanouée et dans les nombreux manoirs de la région du Porhoët.

Il est surtout connu pour sa participation dans l'Attentat de la rue Saint-Nicaise à Paris le 24 décembre 1800[2].

Il meurt guillotiné place de Grève, à Paris, le 20 avril 1801[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son nom peut également être orthographié Robinaud ou Saint-Régent.
  2. a et b M. Peltier, Paris pendant l'année ..., Volume 31, (lire en ligne), p. 105
  3. Jean Lorédan, La Machine infernale de la rue Saint-Nicaise, Paris, Perrin,

Lien externe[modifier | modifier le code]