Pierre Quézel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Quézel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
Abréviation en botanique
QuézelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Pierre Quézel, né à Le Vigan (Gard) le , décédé à Roquevaire (Bouches-du-Rhône) le (à 89 ans) était un botaniste et écologue français. Il fut docteur en médecine et docteur ès sciences[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir été formé à Montpellier, Pierre Quézel, devient assistant, maître de conférences puis professeur de botanique à l'université d'Alger. À partir de 1950, il se consacre principalement à l'étude de la flore et de la végétation des hautes montagnes du Maghreb. Il achève en 1963 avec son collègue Sébastien Santa la rédaction de la "Nouvelle Flore d'Algérie" en 2 tomes.

En 1962, il est nommé à Marseille où il crée, deux ans plus tard, le laboratoire de botanique et écologie méditerranéenne (LBEM) lors de l'ouverture de la faculté de Saint-Jérôme. Ses collaborateurs et lui travaillent sur les écosystèmes méditerranéens, en particulier forestiers et montagnards, en France, en Grèce, en Turquie, à Chypre, en Syrie et au Liban, mais aussi sur le Sahara.

En 1975, il fonde Ecologia Mediterranea, revue scientifique sur l’écologie fondamentale ou appliquée des régions méditerranéennes, à l’exception des milieux marins[2].

En 1984, il fusionne son laboratoire avec le Laboratoire de botanique historique et palynologie (LBHP) pour fonder l'Institut méditerranéen d'écologie et de paléoécologie (IMEP) qu'il codirige[3].

Œuvre scientifique[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • Flore de l'Afrique du Nord : Maroc, Algérie, Tunisie, Tripolitaine, Cyrénaïque et Sahara / par le Dr René Maire ; publié par Pierre Quézel.les tomes sont téléchargeables en ligne
    Pierre Quézel est le coéditeur du tome 5 avec Marcel Guinochet et l'éditeur des tomes 6 à 16.
  • Contribution à l'étude phytogéographique et phytosociologique du Grand Atlas calcaire - Rabat : Institut scientifique chérifien, 1953. 1 vol. (60 p.) : graphiques, pl., tableau ; gr. in-8
  • Contribution à l'étude de la flore et de la végétation du Hoggar - Alger : impr. de Imbert, 1954. Gr. in-8°, 164 p., fig., pl., tableaux, errata
  • Récoltes botaniques au Tibesti / avec Georges Chevassut. - Office national anti-acridien. Bulletin no 7, juin 1956 - Maison-Carrée, Alger, Institut agricole d'Algérie (Impr. la Typo-litho et J. Carbonel réunies), 1956. In-8° (24 cm), 18 p., pl.
  • La Végétation du Sahara, du Tchad à la Mauritanie - Stuttgart : G. Fischer ; Paris : Masson et Cie, 1965. Gr. in-8° (25 cm), XII-336 p., ill.
  • Mission botanique au Tibesti - Alger, impr. d'E. Imbert, 1958. In-4° (27 cm), 360 p., fig., pl., cartes, tableaux, couv. ill. Université d'Alger. Institut de recherches sahariennes. Mémoire no 4.
  • Écologie et biogéographie des forêts du bassin méditerranéen, avec Frédéric Médail
  • Pierre Quézel et Sébastien Santa (préf. Louis Emberger), Nouvelle flore de l’Algérie et des régions désertiques méridionales, t. 1, Paris, CNRS, , 1-558 p. (lire en ligne)
  • Pierre Quézel et Sébastien Santa (préf. Louis Emberger), Nouvelle flore de l’Algérie et des régions désertiques méridionales, t. 2, Paris, CNRS, , 571-1170 p. (lire en ligne)
  • P. Quézel, Réflexions sur l'évolution de la flore et de la végétation au Maghreb méditerranéen, Paris, Ibis press, , 117 p., 24 cm (ISBN 2-910728-15-3, notice BnF no FRBNF37622288)
  • P. Quézel et F. Médail, Écologie et biogéographie des forêts du bassin méditerranéen, Paris, Elsevier, 2003, 572 p. (ISBN 2-84299-451-5)

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Cèdres et cédraies du pourtour méditerranéen : signification bioclimatique et phytogéographique », Forêts méditerranéennes, vol. 19, no 3,‎ , p. 243-260 (lire en ligne)

Biographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Médail, « Pierre Quézel (1926-2015) et ses recherches sur les forêts méditerranéennes », forêt méditerranéenne, vol. XXXVII, no 1,‎ , p. 3-16 (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir des éléments de biographie sur le site de la BNF en ligne.
  2. Voir la présentation en ligne.
  3. Lire l'histoire de cet institut et de ses fondateurs en ligne.

Quézel est l’abréviation botanique standard de Pierre Quézel.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI