Pierre Puiseux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Puiseux.
Pierre Puiseux
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Pierre Puiseux.
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance ,
Paris
Décès
Carrière
Discipline(s) Alpinisme
Compagnon(s) de cordée Victor Puiseux
Ascension(s) notable(s) Grande Casse
Plus haut sommet Mont Blanc
Profession (s) Astronome, astrophysicien

Pierre Henri Puiseux, né à Paris le et mort le , est un astronome et alpiniste français. Son fils Robert (1892-1991), gendre d'Édouard Michelin (1859-1940), est cogérant de Michelin & Cie, puis président de la société Citroën (1950-1958).

Biographie[modifier | modifier le code]

Le scientifique[modifier | modifier le code]

Fils du mathématicien et astronome Victor Puiseux, Pierre Puiseux fait ses études à l'École normale supérieure. Il obtient son agrégation de mathématiques en 1878 et présente sa thèse sur l'accélération séculaire du mouvement de la lune en 1879. Il a une brève velléité d'embrasser une carrière ecclésiastique.

En 1882, il fait partie de l'expédition envoyée sous la direction de l'astronome Félix Tisserand pour observer le passage de Vénus sur le Soleil. Il devient astronome à l'observatoire de Paris en 1885 où s'est déroulé toute sa carrière. En 1886, il est appelé à suppléer Pierre-Ossian Bonnet dans la chaire d'astronomie de la Sorbonne[1]. Il est également maître de conférences de mathématiques à la faculté des sciences de Paris. De 1878 à 1888 il obtient aux lunettes méridiennes et équatoriales de l'observatoire de Paris de nombreuses positions précises d'étoiles[1]. En 1892, il obtient le prix Valz[2], puis, en 1896, le prix Lalande[3], de l'académie des sciences, ainsi que le prix Jules-Janssen en 1900[4]. Il est chef du service de la Carte du Ciel à partir de 1905[5]. Son œuvre capitale reste la carte de la Lune qu'il a réalisée avec la collaboration de Maurice Lœwy grâce à ces clichés pris entre 1893 et 1910 au foyer du grand équatorial coudé[6],[7]. En 1905, il a participé à une mission à Cistierna pour observer l'éclipse totale du Soleil, le 30 août 1905[8].

Il est élu membre de l'Académie des sciences (section d'astronomie) en 1912[9].

Pierre Puiseux a travaillé sur l'aberration de la lumière, les astéroïdes, la dynamique de la Lune et, en collaboration avec Maurice Lœwy, sur un projet inachevé, la Carte du Ciel. Il a créé un atlas photographique de la Lune avec 6 000 images prises par lui-même et Lœwy[6]. Il a étudié la place du Soleil parmi les étoiles de la Voie Lactée, la classification des étoiles variables d'après leurs courbes de lumière.

L'alpiniste[modifier | modifier le code]

Pierre Puiseux, précurseur avec son père de l'alpinisme sans guide et membre fondateur du Club alpin français, réalise en 1887 le premier parcours de la face nord-nord-ouest de la Grande Casse avec Victor Puiseux en compagnie d'Amédée Crochet et de Joseph Amiez après avoir déjà gravi le mont Blanc sans guide en 1880.

Hommage[modifier | modifier le code]

Un cratère porte son nom sur la Lune.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Sur l'accélération séculaire du mouvement de la lune. Suivi de Propositions données par la faculté, Gauthier-Villars. Paris, 1879
  • La terre et la lune : forme extérieure et structure interne, Gauthier-Villars (Paris), 1908 [lire en ligne], Texte en ligne disponible sur IRIS
  • Note sur le passage de Vénus de 1882, dans Connaissance des temps ou des mouvements célestes à l'usage des astronomes et des navigateurs, Bureau des longitudes, Paris, 1875, p. 19-18 (lire en ligne), deux cartes sur le passage de Vénus le 6 décembre 1882 (voir)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Pierre Puiseux - Notice biographique », La Science et la Vie, no 15,‎ juin1914, p. 416
  2. Académie des sciences (France) Auteur du texte, Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences / publiés... par MM. les secrétaires perpétuels, Gauthier-Villars, (lire en ligne)
  3. Académie des sciences (France) Auteur du texte, Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences / publiés... par MM. les secrétaires perpétuels, Gauthier-Villars, (lire en ligne)
  4. « 1979LAstr..93..543S Page 544 », sur articles.adsabs.harvard.edu (consulté le 27 novembre 2017)
  5. Christophe Charle et Eva Telkès, « 100. Puiseux (Pierre) », Histoire biographique de l'enseignement, vol. 25, no 1,‎ , p. 239-241 (lire en ligne)
  6. a et b Fonds Loewy et Puiseux : clichés de la Lune pris au grand équatorial coudé, Bibliothèque de l’Observatoire de Paris, (lire en ligne)
  7. Observatoire de Paris, « Le grand équatorial coudé - », sur www.obspm.fr (consulté le 27 novembre 2017)
  8. « P. Véron, dictionnaire des astronomes français 1850-1950 », sur obs-hp.fr, p. 38
  9. « PUISEUX Pierre, Henri », sur cths.fr (consulté le 27 novembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]