Pierre Pinel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Nouvelle-France
Cet article est une ébauche concernant la Nouvelle-France.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pinel.
Pierre Pinel
Biographie
Naissance
Décès

Pierre Pinel (1636-1707) est un pionnier de la Nouvelle-France. Cofondateur de la famille Pinel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Nicolas Pinel et de Madelaine Maraud, il est né en octobre 1636 à La Rochelle (France). C'est le frère de Gilles Pinel.

Il arrive au Québec vers 1660 comme engagé de Charles Aubert de La Chesnaye[1].

Le 20 mars 1662, il achète une terre à la Nouvelle France[2].Observation: L'acte a été rédigé le 16 mars 1662.

Le jeudi 30 novembre 1662 à Québec, il épouse Charlotte Foucherat, fille de Madelin Foucherat et de Marie David, de Notre-Dame-de-Cougnes de La Rochelle en Aunis[2].

Jean-Baptiste Peuvret, seigneur de Mesnu et de Gaudartville concède à Pierre Pinel, une terre en la seigneurie Gaudarville le 5 janvier 1666[3].

Au recensement de 1667 on peut y lire ; Cap-Rouge et Côte de Saint-Ignace, Pinel, Pierre, 29 ans ; Charlotte Fougeret, sa femme, 29 ; François, 4 ; Nicolas, 3 ; Andrée, 4 mois.

Le premier octobre 1668, Pierre Pinel est condamné « d’être razé et battu de verges jusques a effusion de sang par l’executeur de la haulte Justice aux Carfours et lieux ordinaires de la haulte et basse ville ». Il est en même temps « condamné aux gallaires pour 9 ans ». Il « est mis aux fers » en attendant d’être « conduicts seurement dans le premier vaisseau qui partira pour aller en France »[4]. Pierre Pinel a violé deux fillettes : Ursule Trut « âgée de dix ans huiet mois » et Geneviève Hayot, « âgée de dix ans »[5]

Finalement, après une vie difficile, Pierre Pinel décède le 8 juillet 1707. Il est inhumé le 9 juillet 1707 à Sainte-Foy, près de Québec.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire biographique des ancêtres québécois,Michel Langlois,Tome 4 Lettres N à Z,Pages 143 à145
  2. a et b Greffe notaire Audouart dit Saint-Germain, G. (1634-1663)
  3. Greffe notaire Becquet, R. (1665-1682)
  4. Jugement et délibération du Conseil souverain de la Nouvelle-France, vol 1, Québec, Imprimerie A. Côté et Cie, 1885, p.518
  5. À l’ombre du malheur Jean Prou et Catherine Pinel (1640-1723), Jean-Pierre Proulx( 7016), Mémoires, Société généalogique canadienne-française, Volume 180, pages 107-129

Articles connexes[modifier | modifier le code]