Pierre Philippe (pianiste)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Philippe.
Pierre Philippe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Instrument

Pierre Philippe, pseudonyme de Pierre Lephilipponnat, est un pianiste français né en 1909 et mort en juin 1995. Il a accompagné les Frères Jacques de 1946 à 1965.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1909, Pierre Philippe entre à 15 ans chez un agent de change, et joue du piano en fin de semaine dans les noces et les banquets. À 25 ans, il découvre la joie de jouer sur un piano Steinway, et court désormais les concerts pour jouer partout où il peut. Il devient ensuite l'élève de Marcel Ciampi, reprend son éducation musicale et, trois ans plus tard joue en soliste au Conservatoire. Puis vient la guerre. Prisonnier pendant 5 ans en Silésie, il compose la musique et dirige l'orchestre pour des opérettes.

De retour à Paris, il reprend sa baguette lorsque le Studio des Champs-Elysées remonte l'un de ses spectacles. Jean-Pierre Grenier et Olivier Hussenot lui proposent alors d'écrire la musique d'Orion le tueur et les raccords de La Parade. C'est à cette occasion qu'il fait la rencontre des Frères Jacques. Il les fait travailler énormément (les voix une à une, les nuances, la mise en place) et, satisfait du résultat, il devient leur pianiste, le « cinquième » élément du quatuor.

Il est leur pianiste attitré durant vingt ans, sans la moindre défection, composant certaines musiques de leur répertoire, et il s'occupe également de la direction des orchestres les accompagnant. Il prend sa retraite en décembre 1965 et passe la main à Hubert Degex.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]