Pierre Petitot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Petitot
Naissance
Décès
Activité
Enfant

Pierre Petitot, né à Langres le 11 décembre 1760 et mort le 7 novembre 1840 à Paris, est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Langres (Haute-Marne) le 11 décembre 1760.

Élève de Claude François Devosge à l'École des Beaux-arts de Dijon, il remporta, en 1788, le premier grand prix de sculpture fondé par les États de Bourgogne ce qui lui permit de séjourner à Rome : l’une de ses œuvres se trouve au musée des beaux-arts de Dijon.

À peine rentré en France, il est emprisonné comme suspect et il n’est libéré que le 9 thermidor de l’an II (27 juillet 1794).

Il exposa régulièrement au Salon des Artistes français jusqu'en 1819.

Il est mort à Paris le 7 novembre 1840.

Il travailla avec Pierre Cartellier et Joseph Espercieux.

Le musée des beaux-arts de Dijon possède une huile sur toile du portrait de l’artiste par Prud'hon [1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Le musée de Langres conserve plusieurs de ses œuvres dont « Le Génie de la Victoire », don de son petit fils, Jules Petitot.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Hoefer (Jean Chrétien Ferdinand) : nouvelle biographie générale (vol.39), éditée en 1853

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]