Pierre Oliver (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pierre Oliver (homme politique)
Illustration.
Pierre Oliver en 2020
Fonctions
Maire du 2e arrondissement de Lyon
En fonction depuis le
(7 mois et 22 jours)
Élection Élections municipales de 2020
Prédécesseur Denis Broliquier
Biographie
Date de naissance (28 ans)
Lieu de naissance Lyon (Rhône, France)
Nationalité Française
Parti politique UMP
LR
Pierre Oliver devant la mairie du 2e arrondissement et l'arbre de la Fraternité planté le 12 juillet 2020.

Pierre Oliver, né le 28 juin 1992 à Lyon (Rhône), est un homme politique français.

Membre de l'Union pour un mouvement populaire (UMP) puis des Républicains (LR), il est élu maire du 2e arrondissement de Lyon à l'occasion des élections municipales de 2020.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Né le à Lyon dans le 9e arrondissement, il vit ses premières années de vie à Écully. En 1999 il part vivre en Roumanie avec ses parents avant de partir vivre un an en Égypte. Il retournera ensuite en France à Clermont-Ferrand où il effectuera ses études, et obtiendra son diplôme en gestion des collectivités locales[1].

Études et carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu un diplôme en gestion des collectivités locales, Pierre Oliver saisit l'opportunité de revenir à Lyon, et devient responsable du développement dans un groupe de construction . Il s’occupe d’immobilier d’entreprise, de prospection et de construction de bureaux dans la région.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Élections municipales de 2020[modifier | modifier le code]

Dès le mois d’août 2019 Pierre Oliver s’engage dans la campagne des municipales avec Étienne Blanc le candidat des Républicains. Il organise notamment des actions avec le collectif Perrache-Confluence pour dénoncer l’inaction de la mairie sortante. Il organise avec ce collectif l’anniversaire de la panne de l’Escalator de la gare de Lyon-Perrache [2].

Malgré des négociations avec Denis Broliquier, le maire sortant, aucun accord n’est trouvé entre Les Républicains et le Candidat Les Centristes[3]. Pierre Oliver est alors investit par Étienne Blanc lors de la présentation des tête des listes le 1er octobre 2020[4].

Il présente sa liste pour l’arrondissent le 1er juin à la confluence en présence d'Étienne Blanc. Cette liste se démarque par la présence de 8 personnes de moins de 35 ans sur les 15 places qui la composent[5].

Le soir du premier tour du 15 mars 2020, la liste Bleu Blanc Lyon arrive seconde avec 22,67% des votes derrière la liste écologiste (23,52%) mais largement devant la liste conduite par Denis Broliquier (18,71%) ainsi que la liste LREM d’Anne Sophie Condemine (11,42%)[6].

Lors du second tour une alliance est conclut entre les 3 listes de la droite et du centre pour faire un barrage à l’alliance écologiste communiste. Les listes de Denis Broliquier et d’Anne Sophie Condemine rejoignent celle de Pierre Oliver[7].

Le 28 juin les habitants du 2e arrondissement donne une large victoire à la liste des Républicains conduite par Pierre Oliver en l’élisant maire du 2e arrondissement avec 55,09% des suffrages[6].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Dès son début de mandat, il saisit le Ministère de l'Intérieur en faisant un courrier à Gérald Darmanin pour lui demander d'agir contre les violences urbaines dans l'arrondissement[8],[9],[10],[11].

Il s'oppose également à la politique de l'alliance entre l'extrême gauche et les écologistes majoritaire dans la ville en refusant l'utilisation de l'écriture inclusive dans son arrondissement[12],[13].

Mandats et fonctions[modifier | modifier le code]

Pierre Oliver et son équipe municipale lors de la cérémonie d'investiture du 12 juillet 2020.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre OLIVER | BIO – Etienne Blanc » (consulté le 23 juillet 2020)
  2. « Lyon 2e. Gare de Perrache : les riverains fêtent l’anniversaire de la panne d’un escalator », sur www.leprogres.fr (consulté le 24 juillet 2020)
  3. « A Lyon, les centristes Broliquier et Lafond s’unissent pour les municipales », sur www.20minutes.fr (consulté le 24 juillet 2020)
  4. « Lyon: Etienne Blanc présente ses têtes de liste pour les élections municipales », sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes (consulté le 24 juillet 2020)
  5. « LYON 2. Pierre Oliver présente la liste de la droite et du centre investie par LR », sur www.leprogres.fr (consulté le 24 juillet 2020)
  6. a et b « Résultat élection municipale 2020 Lyon 2ème Arrondissement », sur www.20minutes.fr (consulté le 24 juillet 2020)
  7. « Municipales Lyon 2020. Denis Broliquier rallie le bloc de l’Ouest Collomb-Blanc - », sur Lyonpeople.com, (consulté le 24 juillet 2020)
  8. « Presqu'île. Face aux nuisances, Pierre Oliver saisit Beauvau », sur Tribune de Lyon, (consulté le 23 juillet 2020)
  9. Lyon mag, « Lyonmag.com », sur Lyonmag.com, (consulté le 23 juillet 2020)
  10. Etienne Jacob, « Lyon : le ministre de l'Intérieur saisi après des rodéos nocturnes, incivilités et agressions », sur Le Figaro.fr, (consulté le 23 juillet 2020)
  11. « Lyon 2e. Nuisances en Presqu’île : le maire du 2e saisit le ministre de l’intérieur », sur www.leprogres.fr (consulté le 23 juillet 2020)
  12. Lyon mag, « Lyonmag.com », sur Lyonmag.com, (consulté le 23 juillet 2020)
  13. « Lyon 2e. Pas d'écriture inclusive pour la mairie du 2e », sur www.leprogres.fr (consulté le 23 juillet 2020)
  14. « Résultat élection municipale 2020 Lyon 2ème Arrondissement », sur www.20minutes.fr (consulté le 23 juillet 2020)