Pierre Morency

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morency.

Pierre Morency (Lauzon, 8 mai 1942 - ) est un poète, un romancier et un animateur de radio québécois. Il est également ornithologue.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1966, il obtient une licence en lettres de l'Université Laval.

Il enseigne quelques années, puis passe à la rédaction de recueils de poèmes : Effets personnels (1986), Quand nous serons (1988) et Des paroles qui marchent dans la nuit (1994).

À la fin des années 1960, il est chroniqueur radiophonique à Radio-Canada dans le cadre d'une série sur la nature. Il enseigna la littérature au couvent de Lévis. Pierre Morency est le père de quatre filles, soit Isabelle et Julie Morency de même que Catherine et Clara Dupuis-Morency. Il est 7 fois grand-père et réside maintenant à l'île d'Orléans.

Il adapte Charbonneau et le chef pour le théâtre (1974), et rédige des ouvrages sur la nature : l'Œil américain (1989), Lumière des oiseaux (1992) et La vie entière (1996)

Le fonds d'archives de Pierre Morency est conservé au centre d’archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[1].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie incomplète[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • 2005 : À l'heure du loup

Recueils de poésie[modifier | modifier le code]

  • 1967 : Poèmes de la froide merveille de vivre (publication épuisée)
  • 1968 : Poèmes de la vie déliée (publication épuisée)
  • 1970 : Au nord constamment de l'amour (publication épuisée)
  • 1973 : Lieu de naissance (publication épuisée)
  • 1978 : Torrentiel (publication épuisée)
  • 1986 : Effets personnels
  • 1988 : Quand nous serons
  • 1994 : Les paroles qui marchent dans la nuit

Adaptation théâtrale[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Charbonneau et le Chef (adaptation avec Paul Hébert du texte anglais de J.T. McDonough)
  • 1975 : Marlot dans les merveilles
  • 1976 : Les passeuses
  • 1978 : Tournebire et le malin frigo

Divers[modifier | modifier le code]

  • 1989 : l'Œil américain
  • 1992 : Lumière des oiseaux
  • 1996 : La vie entière
  • 1999 : Le Regard infini. Parcs, places et jardins publics de Québec

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]