Pierre Mille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un écrivain français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mille.
Pierre Mille
Naissance
Choisy-le-Roi, Drapeau de la France France
Décès
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français

Pierre Mille est un écrivain et journaliste français né le à Choisy-le-Roi, décédé le 12 janvier 1941. Son nom reste attaché au Prix Pierre Mille du meilleur reportage, décerné par le Syndicat de la presse française et destiné à récompenser un journaliste de la presse écrite ou audiovisuelle francophone. Pierre Mille est le père de Clara Candiani, journaliste radio.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • De Thessalie en Crète, impressions de campagne, avril-mai 1897, 1898
  • Au Congo belge, avec des notes et des documents récents relatifs au Congo français, 1899
  • Le Congo léopoldien, 1905
  • Sur la vaste terre, 1905
  • Les Deux Congo devant la Belgique et devant la France, 1906
  • Barnavaux et quelques femmes, nouvelles, 1907
  • Louise et Barnavaux, roman, 1912
  • Paraboles et diversions, 1913
  • Le Monarque, 1914
  • En croupe de Bellone, 1916
  • Sous leur dictée, 1917
  • Nasr'eddine et son épouse, 1918
  • Le Théâtre et les gens, 1919
  • L’Avenir des lettres et des arts français, 1920
  • Le Bol de Chine, ou Divagations sur les beaux-arts, 1920
  • Histoires exotiques et merveilleuses, 1920
  • L'Ange du bizarre, 1921
  • L’Inde en France, 1920, avec Paul-Émile Colin
  • Dix-sept histoires merveilleuses, 1924
  • Comment la baleine perdit ses pieds, 1928
  • Mes Trônes et mes Dominations, 1930
  • L'homme qui ne savait pas dire "non", 1934
  • Henry Bottu " Aperçus d'Afrique en quatrième vitesse ", préface de Pierre Mille. Édité par les Laboratoires Bottu / Librairie Paul Vulin, 1934

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The « French Kipling » : Pierre Mille's popular colonial fiction par Y. Schlick
  • Lettre de Guillaume Apollinaire à Pierre Mille [1] sur leur appréciation du Douanier Rousseau
  • Alec G. Hargreaves : The colonial experience in French fiction : a study of Pierre Loti, Ernest Psichari and Pierre Mille. London [u.a.] : MacMillan, 1981 ; ISBN 0-333-28854-8

Liens externes[modifier | modifier le code]