Pierre Mercier (photographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Mercier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
(à 69 ans)
Lille
Nationalité
Activité

Pierre Mercier né à Mercus-Garrabet le et mort à Lille le est un photographe[1], vidéaste et sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

De 1970 à 1975, Pierre Mercier est éducateur spécialisé à l’hôpital de jour de Marseille. En 1976, il rejoint une troupe de théâtre, L’Attroupement, installée à Strasbourg.

En 1978, il commence à pratiquer la photographie. Sa première exposition a lieu au musée des Beaux-Arts de Calais en 1980. Il devient professeur à l’école d'art de Dunkerque en 1983[2], puis enseigne à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg de 1999 à 2011[3]. Son atelier était installé à Lille[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Belgique
France

Vidéos et performances[modifier | modifier le code]

  • 2001-2005 : 12 promenades, Écart production 2008, (Promenade pathétique, Promenade méditative, Promenade physique, Duo, Promenade musicale, Promenade d'actualité, Promenade cartésienne, Pas de promenade, Promenade philosophique, Promenade de petite tenue, Promenade active, Promenade héroïque)[8].
  • 2007 : intervention dans le cadre des scénographies urbaines à Kinshasa avec Francisco Ruiz de Infante[9],[10].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Pierre Mercier photographe, texte de Carole Naggar, Calais, Musée des beaux arts, 1980, 24 pages.
  • Statues du mineur (étude photographique), texte de Michel Nuridsany, Douai, CAC, 1981, 30 pages.
  • Mis en socle, photographies, Le Cateau-Cambrésis, Musée Matisse, 1984, 24 pages (notice BnF no FRBNF35000181).
  • Pierre Mercier 1981-1989, texte de Joëlle Pijaudier et de Michel Bourel, Villeneuve-d'Ascq, Musée d'art Moderne et contemporain, 1989, 48 pages (ISBN 2-86161-028-18) édité erroné (notice BnF no FRBNF35115045).
  • La lettre et le fruit, texte de Ph. Robert, Troyes, Éd. Cadran Solaire-Centre d'art contemporain, 1990, 64 pages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]