Pierre Martinez (sécurité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Martinez et Martinez.
Pierre Martinez
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance

Pierre Martinez, né le , est l'ancien directeur de la brigade financière de la police judiciaire. Il a ensuite travaillé au Crédit Lyonnais, puis au sein du groupe Thomson-CSF.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Martinez est né le [1].

Il débute sa carrière en 1973 au Service régional de police judiciaire de Lyon. Il est ensuite nommé à la préfecture de police de Paris en 1974. En 1982, il est nommé directeur de la de la brigade financière de la police judiciaire. Il y suit suivi les dossiers de l'époque : affaire de la Garantie foncière, affaire Chaumet, affaire Pechiney-Triangle, affaire de la Société Générale, etc[2].

Le 31 août 1991[3], il quitte la brigade financière après que Jean-Yves Haberer, PDG du Crédit Lyonnais, l'appelle au secrétariat général du Crédit Lyonnais pour l'assister et le conseiller lors des montages ou des négociations complexes[2].

Il est ensuite appelé en août 1995 par Alain Gomez, PDG du groupe Thomson-CSF, en tant que directeur délégué à la direction générale des affaires internationales. En 1997, il est nommé vice-président du Groupe et directeur de la sécurité. Il occupe ce poste jusqu'au 31 août 2002 au sein du groupe, devenu Thales[3],[4].

Pierre Martinez est l'une des parties civiles de l'affaire Clearstream 2[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]